GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Élections en Israël: le parti Zehout, anti-Palestinien et pro-cannabis

    media Le leader du parti Zehout, Moshe Feiglin, en campagne, le 4 avril, au marché Mahane Yehuda à Jérusalem. REUTERS/Ammar Awad

    Plus de 6 millions d’Israéliens sont appelés aux urnes mardi 9 avril pour des élections législatives où le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahu brigue un 5e mandat. Une quarantaine de partis se présentent, dont plusieurs mouvements d’extrême droite, nationalistes, voire racistes. Parmi eux, le parti Zehout qui pourrait bien jouer les faiseurs de rois. Crédité de cinq à sept sièges dans les sondages, il fait beaucoup d’émules en prônant à la fois l’éviction des Palestiniens de leurs terres et la libéralisation du cannabis. Reportage.

    Avec notre envoyée spéciale à Jérusalem,  Murielle Paradon

    Il arpente les rues de Jérusalem pour convaincre les derniers indécis. Moshe Feiglin, visage émacié, petites lunettes rondes et kippa, chante l’hymne de son parti Zehout, « Identité » en Hébreu.

    Feiglin est un ultranationaliste religieux. Il s’oppose à la création d’un État palestinien et va jusqu’à nier l‘existence de ce peuple. « Les Arabes, je connais, mais je ne sais pas qui sont les Palestiniens. Ils n’ont pas d’histoire, leur nation est une invention », dit-il.

    Moshe Feiglin estime que toutes les terres appartiennent aux juifs, les Palestiniens n’ont qu’à partir. « Ceux qui veulent partir, qu’ils partent. Ceux qui veulent rester, ils devront jurer loyauté à Israël en tant qu’État juif », lance-t-il.

    Le programme de Moshe Feiglin attire et pas seulement les ultranationalistes religieux. Car le dirigeant de Zehout se présente aussi comme un libertarien, partisan de la légalisation du cannabis.

    Cela plaît à Daniel, 20 ans : « Cet homme dit des choses simples. Vivre libre, pas trop de taxes, c’est un vrai libéral », estime-t-il. Et pour la légalisation du cannabis ? « Ah oui bien sûr, bien sûr », répond le jeune homme.

    Le parti Zehout pourrait remporter plusieurs sièges au Parlement. Son chef Moshe Feiglin se verrait bien entrer au gouvernement, lui qui a été condamné dans le passé à de la prison pour des manifestations violentes contre les accords de paix d’Oslo.

    À lire aussi : Israël: une campagne électorale assombrie par les attaques personnelles

    REPORTAGE
    Le Zehout, qui pourrait jouer le faiseur de roi, est crédité de 5 à 7 sièges dans les sondages. 09/04/2019 - par Murielle Paradon Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.