GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Bahreïn: vague de lourdes condamnations et déchéances de nationalité

    media Une vue de Manama où l’on voit la place des Perles, le 19 mars 2011, au lendemain de la destruction du monument qui symbolisait le mouvement pro-démocratie du royaume. AFP PHOTO/JOSEPH EID

    Cent trente-huit personnes ont été condamnées à des peines allant jusqu'à la prison à vie au Bahreïn. Elles étaient jugées pour « terrorisme » dans ce pays du golfe régulièrement critiqué pour sa répression de toute opposition politique. Les 138 condamnés ont par ailleurs été déchus de leur nationalité bahreïnienne.

    Près d'un millier de personnes ont été déchues de leur nationalité par la justice de Bahreïn depuis 2011, date à laquelle ce petit royaume de la péninsule arabique a été le théâtre d'un bref mouvement de protestations, sur fond de « Printemps arabes » dans la région.

    Ce mardi encore, 138 personnes ont été privées de leur nationalité, - un nombre record -, 69 d'entre-elles sont condamnées à de la prison à vie, les autres ont écopé de peines allant de 10 à 3 ans de détention.

    Lors de ce procès de masse, les accusés ont été jugés pour « formation d'un groupe terroriste » et pour la justice de Bahreïn, c'est l'Iran qui a œuvré à la constitution de ce réseau. L'accusation pointe même la responsabilité des Gardiens de la révolution, l'armée idéologique de la République islamique d'Iran que les États-Unis viennent d'inscrire sur leur liste d'organisation terroriste.

    Particularité du Royaume de Bahreïn : cette monarchie du golfe est peuplée d'une majorité de musulmans chiites. La dynastie sunnite au pouvoir et son puissant voisin saoudien accusent sans relâche l'Iran chiite de vouloir déstabiliser Bahreïn. 

    À lire aussi : Au Bahreïn, le leader de l'opposition condamné en appel à la perpétuité

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.