GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: l'enjeu du retrait des combattants de la ville portuaire d’Hodeïda

    media Un convoi des Nations unies et du Programme alimentaire mondial franchit la zone contrôlée par les Houthis en direction de celle contrôlée par le gouvernement pour atteindre la banlieue est d'Hodeïda, le 26 février 2019 (photo d'illustration). REUTERS/Abduljabbar Zeyad

    Va-t-on vers un apaisement de la crise au Yémen ? L’ONU a annoncé, le 15 avril, avoir obtenu l’accord des belligérants pour un retrait des combattants de la ville portuaire d’Hodeïda. L’enjeu est énorme au plan militaire et politique, pour faire diminuer la violence à cet endroit et pour confirmer la dynamique amenant des négociations plus vastes. L’enjeu est aussi économique et humanitaire, car les ressources du port et des silos de la région pourraient permettre de nourrir des millions de personnes.

    Avec notre correspondant à New York, Grégoire Pourtier

    L’ambition est de démarrer un cercle vertueux, mais les Britanniques et les Américains, notamment, ont exprimé certains doutes. Alors, l’optimisme affiché par l’ONU est-il lui aussi surtout de façade ?

    L’envoyé spécial de l’ONU pour le Yémen s’est en tout cas félicité, lundi 15 avril, d’une diminution des combats dans la zone d’Hodeïda, et il a surtout annoncé que les belligérants y avaient accepté un plan de redéploiement de leurs troupes. Une évolution positive donc, mais à relativiser.

    Des dizaines de morts civils

    D’abord, le processus reste très lent. Quatre mois après les accords de Stockholm, Martin Griffiths en est seulement à se féliciter d’un engagement de retrait des combattants, et sans donner aucun calendrier. Quant aux ravitaillements humanitaires, ils sont toujours empêchés de parvenir aux populations civiles. Par ailleurs, d’autres régions du pays ont, quant à elles, connu récemment de nouvelles escalades de violence.

    Le responsable des affaires humanitaires de l’ONU a ainsi évoqué plusieurs drames ayant fait souvent des dizaines de morts civils, mais aussi les centaines de milliers de déplacés récents, les menaces sur l’approvisionnement en eau, ou bien la résurgence d’une épidémie de choléra qui toucheraient « directement ou indirectement » toutes les familles yéménites.

    Estimant que douze millions de personnes auront très bientôt besoin d’une aide d’urgence, Mark Lowcock a exhorté les bailleurs à débloquer les fonds nécessaires, alors que les financements auraient baissé : moins 80% par rapport à l’an passé.

    ► À lire aussi : [Analyse] Yémen: comprendre un si long conflit

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.