GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Afrique

    Révision de la Constitution: le vote des Égyptiens de France

    media Devant l'ambassade d'Égypte à Paris, le 19 avril 2019. Nicolas Falez/RFI

    Référendum en Égypte pour dire « oui » ou « non » à une révision de la Constitution adoptée en 2014. La nouvelle Constitution peut permettre au président Sissi de rester au pouvoir jusqu'en 2024, puis de se présenter pour un troisième mandat, jusqu'en 2030. La révision a été largement adoptée par le Parlement du Caire en début de semaine, le référendum a été annoncé dans la foulée. Il se tient du 20 au 22 avril en Égypte, mais a déjà commencé pour les Égyptiens de l'étranger.

    Devant l'ambassade d'Égypte à Paris, une camionnette ornée de drapeaux et de portraits du président Abdel Fattah al-Sissi. Les électeurs rencontrés ce vendredi ont voté « oui » à la révision constitutionnelle.

    « J’ai besoin de vingt ans avec quelqu’un qui a les mêmes qualités, qui gère bien le pays et qui fait beaucoup de choses, même plus que ce dont je rêve moi-même », explique cet homme. Un autre dit avoir voté oui « pour la stabilité de l’Égypte et pour faire barrage aux Frères musulmans, parce qu’ils sont partout ».

    Parmi les Égyptiens de France, il y a aussi des opposants à la politique d'Abdel Fattah al-Sissi.

    Parmi eux, Ayman ne veut pas d'un mandat à rallonges pour le président égyptien. « Ma première réflexion c’était de ne pas aller voter et dire que je ne participerais pas à cette mascarade. Mais après, je me suis dit qu'on a souvent fait ça et ça a toujours donné un seul résultat : c’est la dictature qui gagne. Je me suis dit, cette fois-ci j’y vais, on va se mobiliser, on va essayer de mobiliser le maximum de personnes pour aller voter non. »

    Les opposants à la révision constitutionnelle dénoncent aussi l'affaiblissement de pouvoir judiciaire et le renforcement du rôle politique de l'armée égyptienne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.