GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Égypte: un vote sans suspense pour renforcer Sissi aux dépens de la justice

    media Une Égyptienne glisse son bulletin dans l'urne lors du premier jour de vote au Caire, le 20 avril 2019. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

    Un peu plus de 60 millions d’Égyptiens sont appelés depuis samedi 20 avril à voter par référendum pour ou contre la révision constitutionnelle. Une réforme qui, si elle est confirmée par le vote populaire, prévoit de consolider et d’étendre les pouvoirs du président Abdel Fattah al-Sissi. Ce qui risque d'affaiblir la justice et l'opposition.

    Un vote en faveur du texte accorderait davantage de pouvoir au président Abdel Fattah al-Sissi. Il lui permettrait notamment de se maintenir à la tête du pays en ouvrant la voie à un 3e mandat - dont la durée serait par ailleurs prolongée - mais lui donnerait aussi plus d’influence sur la justice.

    « Il a des moyens de pression supplémentaire sur tout l’appareil judiciaire puisque c’est lui, maintenant, qui va nommer les deux têtes de la juridiction constitutionnelle et judiciaire, souligne le politologue François Burgat, spécialiste du monde arabe. Et donc le pouvoir du contrôle de la justice sur le président est encore diminué. »

    Pour ce chercheur à l’Institut de recherche et d’études sur le monde arabe et musulman à Aix-en-Provence, cela risque de compromettre sérieusement les actions de l’opposition. « Nous parlons d’une dictature, donc le danger du dérapage auquel on est en train d’assister c’est que, maintenant, ceux qui voudront s’opposer au gouvernement ne pourront plus le faire qu’en dehors des voies et des canaux légaux puisque ceux-ci sont complètement bouchés. »

    Sissi gagnant sur tous les fronts

    Les résultats seront proclamés le 27 avril au plus tard, a assuré le porte-parole de l'Autorité nationale des élections, Mahmoud Chérif. Et ces derniers devraient sans surprise être favorables à Sissi, estime François Burgat, de l’Institut de recherche et d’études sur le monde arabe.

    « Il ne fait pas l’ombre d’un doute que si Sissi souhaite prolonger son mandat, il sera réélu. Nous raisonnons dans un univers où, de toute façon, il n’y a pas d’opposants. Il n’avait pas d’opposant lors du dernier scrutin présidentiel. Il y en avait un complètement fictif qui a appelé à voter pour son adversaire. Donc, oui, Sissi pourra se faire réélire jusqu’en 2030 si nous n’avons pas des événements qui seraient de nature révolutionnaire. On pense à ce qu’il se passe en Algérie, mais ça ne suffirait pas. L’Égypte est encore dans une situation où des rassemblements pacifiques seraient décimés par l’armée. »

    Sissi a été élu président en 2014, avec 96,9% des voix, un an après avoir renversé le président islamiste élu Mohamed Morsi sur fond de mécontentement populaire. Il a été réélu en 2018, avec 97,08% des voix, sans qu'aucun rival sérieux ne puisse le défier.

    Nous avons eu des centaines de personnes qui sont venues. Énormément de monde. Depuis ce matin. J’ai passé la journée avec mon ordinateur à expliquer aux gens comment voter, avec quel numéro pour que ce soit plus facile pour eux à l’intérieur.

    Forte affluence dans un bureau de vote de l’école el-Tawfikia

    Reportage au Caire.

    21/04/2019 - par Eric de Lavarène Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.