GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
Aujourd'hui
Mardi 28 Mai
Mercredi 29 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Tour d’Europe des résultats et décryptage avec nos invités en studio, nos correspondants et envoyés spéciaux de 7h à 9h (heure de Paris, 5h-7h TU)

    Afrique

    Égypte: fin du référendum sur la révision de la Constitution

    media Le référendum sur la révision de la Constitution de l'Egypte aura duré trois jours, pour se conclure ce lundi 22 avril. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

    Les 10 000 bureaux de vote d’Égypte ont fermé leurs portes lundi 22 avril à 21h au terme de 3 jours de vote pour le référendum sur la révision de la Constitution. 61 millions d’électeurs étaient appelés à se prononcer sur des amendements de la Constitution permettant à Abdel Fattah al-Sissi de présider jusqu’en 2030 et donnant plus de pouvoirs à l’exécutif.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    « Le taux de participation au référendum surprendra tout le monde », a annoncé Essam Hilal, le secrétaire de l’Avenir de la nation, le plus grand parti de la coalition de la majorité soutenant le président Sissi. Il y a plusieurs raisons à cet « optimisme ».

    Contrairement aux précédents scrutins, les bureaux de vote pour les « déplacés » ont été multipliés. Les électeurs pouvaient voter dans ces bureaux en lieu et place des bureaux où ils étaient inscrits. Des millions auraient profité de cette facilité, selon des médias égyptiens.

    Une autre raison est que le secteur privé s’est joint au secteur public et étatique pour accompagner employés et ouvriers aux bureaux de vote.

    Enfin, il y a eu ce qui est officiellement qualifié « d’élan de générosité » d’hommes d’affaires, de députés ou de personnalités fortunées qui ont récompensé, dans certains quartiers populaires et villages, les électeurs qui avaient pris la peine de voter. Un carton de denrées essentielles comme de l’huile, de la farine, du sucre, etc.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.