GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: les jihadistes bombardent la ville de Lattaquié, principal fief du régime

    media Des groupes jihadistes ont bombardé la ville côtière de Lattaquié, le fief du régime syrien, qui abrite la base aérienne russe de Hmeimim. Maria ANTONOVA / AFP

    Pour la deuxième fois cette année, des groupes jihadistes ont bombardé la ville côtière de Lattaquié, le fief du régime syrien, qui abrite la base aérienne russe de Hmeimim.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Des roquettes de type Grad, tirées par des groupes jihadistes basés près de la frontière avec la Turquie, se sont abattues jeudi 25 avril sur la ville de Lattaquié, chef-lieu de la province éponyme.

    Le site Al-Masdar News fait état de la chute de plusieurs projectiles qui ont fait d’importants dégâts dans les immeubles et les voitures. L’Observatoire syrien des droits de l’homme évoque la chute d’une roquette ce jeudi et d’une autre la veille.

    La ville côtière de Lattaquié, considérée comme le plus important fief du pouvoir syrien, a déjà été bombardée le 13 mars par les jihadistes présents dans la région montagneuse de Jabal al-Akrad, pas loin de la Turquie.

    Ce pilonnage intervient alors que l’armée syrienne et ses alliés intensifient les bombardements des positions rebelles et jihadistes dans les provinces voisines d’Idleb et de Hama.

    Selon l’Observatoire syrien, une quinzaine de localités ont été prises pour cible ce 25 avril par l’artillerie syrienne, dans cette région où la trêve conclue sous le parrainage de la Turquie et de la Russie, en septembre dernier, est violée quotidiennement.

    Après le bombardement de Lattaquié le 13 mars, les avions russes, qui décollent de la base de Hmeimin, située près de la ville, ont lancé de violents raids de représailles qui ont détruit des dépôts d’armes et de munitions et fait des dizaines de victimes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.