GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le Bahreïn dément l'appel de Macron à entamer un dialogue politique

    media Emmanuel Macron et le roi de Bahreïn dans la cour de l'Élysée, le 30 avril 2019. Ludovic MARIN / AFP

    Le roi de Bahreïn a été reçu mardi 30 avril à Paris par Emmanuel Macron. La France entretient de très bonnes relations avec les monarchies du Golfe et il est souvent reproché aux dirigeants français de passer sous silence la question des droits de l'homme dans cette région. Un sujet sensible, comme le montrent les déclarations contradictoires qui ont été publiées après l'entretien entre le souverain de Bahreïn et le chef de l'État français.

    Aucune conférence de presse n'était prévue à l'issue de la rencontre entre Emmanuel Macron et le roi de Bahreïn Hamed ben Issa Al Khalifa.

    Dans un communiqué, la présidence française s'est félicitée de « l'importance du partenariat » entre les deux pays et a encouragé les autorités de Bahreïn à rétablir « un dialogue politique incluant l'ensemble des composantes de la société ». Pour Paris, « la garantie des droits est indissociable de la stabilité ».

    Les mots peuvent sembler inoffensifs, mais le sujet est ultra-sensible dans un pays régulièrement critiqué pour sa répression de toute forme d'opposition. Ces propos ont suffisamment déplu aux autorités du royaume pour que le ministre bahreïnien des Affaires étrangères Cheikh Khalid ben Ahmed al Khalifa rédige un démenti. Selon lui, la question du dialogue politique n'a jamais été soulevée lors du face à face à l'Elysée.

    La situation à Bahreïn s'est durcie lors des Printemps arabes de 2011. Les manifestations ont été rapidement réprimées. Des centaines d'opposants ont depuis été condamnés à de la prison. Dans ce pays à majorité chiite mais dirigé par une dynastie sunnite, les autorités accusent systématiquement l'Iran de tentatives de déstabilisation de Bahreïn.

    ►A lire aussi  - Bahreïn: vague de lourdes condamnations et déchéances de nationalité

    En juin 2018 déjà, des inquiétudes exprimées sur Twitter par l'ambassadrice de France à Bahreïn, Cécile Longé, avaient suscité la colère des dirigeants bahreïniens. L'ambassadrice avait exprimé sa préoccupation quant au
    « traitement des défenseurs des droits de l'homme et des opposants politiques dans le pays » et critiqué la confirmation de la condamnation à cinq ans de prison contre l'opposant Nabil Raja.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.