GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Proche-Orient: la violence augmente encore autour de la bande de Gaza

    media Alors que les sirènes d'alerte résonnent, cet Israélien de la cité d'Ashkelon tente de se protéger des éventuelles retombées d'une attaque à la roquette venant de Gaza, ce 5 mai 2019. REUTERS/Amir Cohen

    Nouveau déferlement de violence au Proche-Orient : tirs de roquettes palestiniennes contre raids aériens israéliens. Les deux points de passage de la bande de Gaza vers Israël ont été fermés jusqu'à nouvel ordre et les zones de pêche interdites d'accès. Malgré une accalmie de quelques heures, la nuit et la matinée de ce dimanche ont donc été mouvementée. De part et d'autre, les bilans s'alourdissent.

    Le bras de fer à coups de tirs de roquettes palestiniennes et de raids israéliens s’est poursuivi une bonne partie de la nuit avant de reprendre ce 5 mai au matin, indique notre correspondante à Ramallah en Cisjordanie, Marine Vlahovic. Au total, en 24 heures, 430 projectiles ont été lancés depuis Gaza sur le sud et le centre d’Israël. Un Israélien de 58 ans a été touché par l’une de ces roquettes à Ashkelon, une ville voisine de la bande de Gaza. Il a succombé à ses blessures après avoir été transféré à l’hôpital.

    De son côté, l’armée israélienne continue de bombarder massivement l’enclave palestinienne. Ces frappes de représailles ont touché 200 positions militaires et sécuritaires du Hamas et du jihad islamique depuis hier matin. Des bâtiments à étages situés au cœur de la ville de Gaza ont été entièrement détruits. Selon le Hamas, une fillette de 14 mois et sa mère ont été tuées dans leur maison au cours d’un raid aérien. Une version contestée par l’État hébreu.

    Immeuble de Gaza City endommagé par les frappes israéliennes, le 5 mai 2019. REUTERS/Suhaib Salem

    Deux heures de calme

    Après deux heures de calme au lever du jour, écrit pour sa part notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil, les alertes à la roquette ont à nouveau retenti dans plusieurs localités du sud d’Israël, et des écoles de localités riveraines de la bande de Gaza demeurent fermées ce dimanche 5 mai, premier jour de la semaine en Israël.

    L’armée israélienne indique avoir attaqué des sites stratégiques pour les groupes armés de l’enclave palestinienne : un tunnel traversant la ligne de séparation avec Israël, le bâtiment des renseignements du Hamas, une usine souterraine de fabrication d’armes. « Nous réagirons avec force et détermination à toute atteinte à la sécurité de notre peuple », a assuré hier soir le président Reuven Rivlin.

    Côté palestinien, les groupes armés affichaient également leur fermeté cette nuit. Dans un communiqué commun, ils promettaient de « ne pas rester silencieux alors que l’occupation israélienne fait couler le sang du peuple ». Le coordinateur des Nations unies pour le processus de paix au Proche-Orient assure travailler avec l’Égypte pour obtenir une désescalade. Une délégation du Hamas est d’ailleurs toujours présente au Caire, mais pour l’heure le cycle de violences se poursuit.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.