GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Aujourd'hui
Dimanche 26 Mai
Lundi 27 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Yémen: les rebelles houthis affirment avoir commencé leur retrait de trois ports

    media Des miliciens houthis à l'arrière d'un camion à Hodeïda, en décembre 2018. REUTERS/Abduljabbar Zeyad

    Les rebelles houthis ont commencé, ce samedi 11 mai, à se retirer de trois ports de l'ouest du pays. C'est ce qu'a déclaré prudemment l'ONU, qui souligne en même temps ne pas être en mesure d'évaluer la réalité et l'ampleur de ce désengagement.

    L'un des chefs rebelles avait annoncé ce matin sur Twitter l'intention des insurgés de se retirer ce samedi des ports de Salif, Ras Issa et d'Hodeïda. Une source onusienne a déclaré dans la matinée à l'AFP espérer « être bientôt en mesure de faire un rapport au Conseil de sécurité sur les mouvements réels sur le terrain. »

    Le retrait des Houthis des trois ports de l'ouest du Yémen fait partie d'un accord conclu lors de pourparlers qui se sont tenus en décembre dernier en Suède. Le texte prévoit que le redéploiement doit être supervisé par une mission d'observation de l'ONU. Les rebelles doivent remettre des cartes qui précisent l'emplacement des mines.

    Dans un deuxième temps, les forces gouvernementales doivent, elles, se retirer des zones autour d'Hodeïda. Pour l'instant le gouvernement yéménite reste prudent. Il a mis en garde les Houthis contre toute tentative de tromper la communauté internationale.

    Le port d'Hodeïda est crucial pour l'aide humanitaire internationale au Yémen, où une grande partie de la population souffre de la famine. Si ce redéploiement était effectivement mis en oeuvre, l'accord de désengagement dans la région de Hodeïda constituerait la meilleure chance à ce jour de faire progresser la paix au Yémen, estiment des experts.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.