GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Afghanistan: l'attentat qui a visé un mariage à Kaboul samedi soir a fait au moins 63 morts et 182 blessés (ministère de l'Intérieur)
    Moyen-Orient

    Yémen: l’ONU confirme le retrait des Houthis de trois ports

    media Des véhicules onusiens dans le port de Hodeïda sur la mer Rouge en partance vers le port de Salif, le 11 mai 2019. REUTERS/Abduljabbar Zeyad

    Au Yémen, les rebelles Houtis ont bel et bien commencé leur retrait des trois ports stratégiques dans la région d’Hodeïda tel que le prévoit l’accord conclu en Suède en décembre 2018. C’est ce qu’a confirmé l'ONU ce dimanche 12 mai dans un communiqué alors que le gouvernement yéménite affirme, lui, toujours le contraire.

    Les rebelles Houtis ont commencé à quitter les ports d'Hodeïda, Salif et Ras Issa, déclarent les Nations unies dans un communiqué. L'organisation se base sur les observations de ses propres équipes présentes sur place et en charge, justement, de surveiller ce retrait.

    Toujours selon l'ONU, ce sont les garde-côtes qui assument désormais la responsabilité de la sécurité des trois ports.

    Mais du côté du gouvernement yéménite, le scepticisme règne. Le ministre de l'Information a accusé les Houtis d'avoir transféré le contrôle des ports à des forces qui leur sont favorables.

    Parlant sous couvert de l'anonymat, un employé du port de Salif a déclaré à l'AFP que « les mêmes gens étaient présents » sur place et que le retrait n'était « qu'un subterfuge ».

    De son côté, l'ONU a précisé que les prochains jours allaient être consacrés à des opérations de déminage. L'accord de Suède prévoit en effet que les rebelles Houtis remettent des cartes qui détaillent l'emplacement des mines aux équipes onusiennes. La vérification formelle du premier retrait des Houtis des trois ports aura lieu ce mardi.

    À lire aussi : [Analyse] Yémen: comprendre un si long conflit

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.