GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
Aujourd'hui
Lundi 27 Mai
Mardi 28 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    L'armée syrienne avance, le chef des jihadistes décrète la mobilisation générale

    media Une bombe baril larguée depuis un hélicoptère explose à Karsaa, dans la province d'Idleb, en Syrie, le 7 mai 2019, sur cette image fixe tirée d'une vidéo du 9 mai 2019. ARAB24/Reuters TV via REUTERS

    Au moins 35 combattants ont été tués en vingt-quatre heures d’affrontements entre les forces gouvernementales syriennes et des jihadistes, dans le nord-ouest de la Syrie, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Avec la poursuite de l’offensive de l’armée syrienne, le chef de l’ex-branche d’al-Qaïda a décrété la mobilisation générale.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    L’intensité des combats entre l’armée syrienne et les jihadistes n’a pas baissé ce lundi sur les fronts de Hama et d’Idleb. Les troupes gouvernementales poursuivent le pilonnage à l’artillerie et leur allié russe les raids aériens, avant de lancer des assauts terrestres. Ces dernières vingt-quatre heures, l’armée a encore pris cinq villages dans ces deux provinces.

    La situation semble en tout cas assez délicate pour que le chef de l’ancienne branche d’al-Qaïda, dont les apparitions publiques sont rares, décide de se rendre auprès de ses hommes au front. Abou Mohammad al-Joulani a décrété la mobilisation générale, appelant tous ceux qui sont capables de porter les armes à rejoindre les premières lignes.

    Lundi en fin d’après-midi, les jihadistes ont tenté, sans succès, une contre-attaque au nord-ouest de Hama. Ils se sont retirés après avoir perdu plusieurs combattants et véhicules militaires.

    En revanche, sur les fronts montagneux de la province côtière de Lattaquié, l’armée syrienne ne parvient pas à progresser. Malgré le tir de plusieurs centaines d’obus et de roquettes, les jihadistes ont tenu bon face aux assauts des troupes gouvernementales qui ont subi de lourdes pertes dans ce secteur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.