GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Arabie saoudite a décidé d'accueillir des forces américaines (ministère saoudien)
    • Golfe: le deuxième navire relâché, d'après son propriétaire britannique
    • CAN 2019: l'Algérie sacrée championne d'Afrique après sa victoire en finale face au Sénégal 1-0 (but de Baghdad Bounedjah)
    • Détroit d'Ormuz : Londres dénonce «la saisie inacceptable» de «deux navires» par l'Iran
    • Pétrolier «confisqué»: Washington dénonce la «surenchère de la violence» de l'Iran
    Moyen-Orient

    Alstom renonce à participer à l’extension du tramway de Jérusalem

    media Le tramway de Jérusalem (photo d'archives). N.Falez/RFI

    Le groupe français Alstom a fait savoir qu’il ne participerait pas à l’appel d’offres en cours à propos de l’extension du tramway de Jérusalem. Il avait pourtant participé à la construction de la première ligne de tram. Il aurait invoqué l’impact de cette construction sur le respect des droits des Palestiniens et l’illégalité de sa participation à ce projet au regard du droit français. Car le tramway de Jérusalem est un projet très controversé.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    La première ligne de tramway a été construite au cours des années 2000. Et dès le début, le projet avait suscité la controverse : il reliait une colonie de Jérusalem-Est à un quartier de la partie ouest en passant par le centre-ville. Pour ses détracteurs, le tramway facilite les déplacements des colons, les Israéliens qui vivent dans la partie est de la ville. Il participe ainsi à « la politique d’annexion et de colonisation israélienne en territoire palestinien occupé », estime la Fédération internationale des droits de l’homme.

    Israël a annexé la partie est de Jérusalem en 1980 et, aux yeux du droit israélien, l’ensemble de la ville fait partie du territoire national. Mais l’annexion n’a pas été reconnue par la communauté internationale et les Palestiniens revendiquent la partie orientale de la ville comme la capitale de leur futur État. Le statut de Jérusalem est souvent considéré comme l’un des sujets les plus sensibles du règlement du conflit et il devait faire l’objet de nouvelles négociations à la suite des accords intérimaires d’Oslo.

    Des organisations de défense des droits de l’homme et des associations pro-palestiniennes ont donc fait pression sur les compagnies étrangères engagées dans la construction de ce tramway. Avant Alstom, plusieurs s’étaient déjà retirées : Veolia, Systra – une filiale de la compagnie ferroviaire française – ou encore le Canadien Bombardier.

    C'est une victoire extrêmement importante pour nous...

    Antoine Madelin, chargé de plaidoyer international à la Fédération internationale des droits de l'homme 16/05/2019 - par Nicolas Falez Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.