GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Escalade des tensions dans le Golfe: cafouillage sur la «menace» iranienne

    media Une vue du pont d'envol du porte-avions «USS Abraham-Lincoln» (CVN 72), le 29 avril 2019. U.S. Navy/Handout via REUTERS

    Le ton monte à nouveau entre Téhéran d'un côté, l'Arabie saoudite et les Etats-Unis de l'autre. Mais ces dernières heures, la situation a donné lieu à un cafouillage pour le moins embarrassant du côté de la coalition internationale.

    Pour la Maison Blanche, la menace est identifiée en Irak : le Hached al-Chaabi, ces milices populaires irakiennes chiites proches de l’Iran, constitue un réel danger, selon Washington. Autrefois en première ligne dans la lutte contre le groupe État Islamique, elles pourraient désormais cibler les intérêts américains dans le pays, explique Bill Urban, commandant des forces américaines au Moyen-Orient.

    Pourtant quelques heures auparavant, le général britannique Chris Ghika, porte-parole de la coalition internationale, tenait des propos bien plus rassurants : « Suis-je préoccupé par un éventuel danger ? Non, pas vraiment ! Nous prenons les mesures de sécurité nécessaires pour intervenir dans cette région. Oui, il existe des menaces et elles sont régulièrement passées en revue. Ne vous attendez pas à ce que je décrive en détail nos mesures de sécurité, mais sachez qu’elles sont satisfaisantes et nous n’avons pas l’intention de les modifier, ni d’augmenter notre niveau d’alerte. » 

    Cette déclaration est une rupture dans l’unité affichée par les membres de la coalition internationale au Moyen-Orient. Mais elle est le résultat de cette tension voulue par la Maison Blanche.

    Washington déploie un porte-avions en face des côtes iraniennes, tout en déclarant ne pas vouloir la guerre, mais en ordonnant à une partie de son personnel diplomatique non essentiel de quitter l’Irak.


    Détroit d'Ormuz, une voie maritime stratégique

    Les tensions croissantes entre l'Iran, les États-Unis et les pays arabes de la région font craindre une escalade qui pourrait perturber le trafic du détroit d’Ormuz, une artère cruciale pour le commerce mondial.

    Le détroit d’Ormuz, qui relie le golfe Persique et le golfe d’Oman, se situe entre l’Iran et le Sultanat d’Oman. C’est une voie maritime stratégique pour le trafic mondial de pétrole. Il relie les producteurs du Moyen-Orient aux marchés d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord. 17,5 millions de barils traversent chaque jour ce couloir, soit presque 20% de l’offre mondiale. Les prix de l'or noir pourraient donc facilement flamber en cas d'embrasement de la situation dans la zone.

    Le détroit est également une porte d’entrée commerciale essentielle pour les pays de la région, très dépendants des importations. C'est un couloir international où tous les navires ont le droit de passer.

    Mais le détroit d’Ormuz se trouve dans une zone très militarisée avec la présence de plusieurs bases américaines, dont une Française à Abou Dhabi. Une présence militaire que Téhéran dénonce régulièrement. L'Iran menace de bloquer le détroit en cas d’action militaire des États-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.