GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: l'Allemagne et les Pays-Bas suspendent leurs formations militaires

    media L'Allemagne et les Pays-Bas avaient déployé ces dernières années des militaires pour former des soldats irakiens. AFP PHOTO / ALI AL-SAADI

    La tension est de plus en plus vive autour de l'Iran avec un renforcement de la présence militaire américaine dans la région sur fond de « pression maximale » que Washington entend exercer sur la République islamique. Ce mercredi, les États-Unis ont rappelé une partie de leur personnel diplomatique en Irak, en évoquant « un flux de menaces accru ». Dans la foulée, l'Allemagne et les Pays-Bas ont annoncé la suspension de leurs opérations de formation militaire en Irak.

    L'Allemagne déploie 160 instructeurs militaires en Irak, les Pays-Bas, une cinquantaine. Ce mercredi, Berlin évoque une « vigilance accrue », le ministère néerlandais de la Défense a parlé, lui, d'une « menace », sans plus de précision.

    Les deux pays suspendent donc leurs missions de formation. Pas de commentaire pour l'instant de la France, qui mène une action similaire, puisqu'elle déploie de son côté une centaine de militaires pour former des soldats irakiens. Il s'agit de l'un des volets de Chammal, l'opération française anti-jihadiste au sein de la coalition internationale qui a combattu le groupe État islamique (EI).

    Les États-Unis disent redouter une attaque d'éléments pro-iraniens contre des cibles américaines en Irak, pays dont la situation est particulièrement délicate puisqu'il est soutenu à la fois par Washington et par Téhéran.

    À lire aussi : Escalade des tensions dans le Golfe: cafouillage sur la «menace» iranienne

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.