GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Égypte: une explosion contre un car de touristes fait 17 blessés

    media L'attaque a eu lieu près des pyramides de Gizeh, dans la banlieue du Caire, le 19 mai 2019. REUTERS/Sayed Sheasha

    Une explosion contre un car de touristes dans le quartier de Gizeh, à l’ouest du Caire, a fait 17 blessés légers ce dimanche 19 mai. Il s'agit de touristes sud-africains et égyptiens.

    L’explosion a eu lieu aux abords du Grand Musée égyptien encore en construction et non loin du plateau des pyramides. Selon l’enquête préliminaire, la bombe placée sur le bas-côté d’une route très fréquentée a explosé au moment du passage d’un car touristique. Le souffle a brisé les vitres latérales du car transportant 28 touristes sud-africains ainsi que celles de plusieurs véhicules privés égyptiens.

    Selon des sources médicales, sur les 17 blessés, 10 sont Égyptiens. Seules trois personnes ont été retenues pour observation à l’hôpital, indique notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti.

    Lors d'une attaque similaire en décembre contre un bus de touristes vietnamiens, trois d'entre eux avaient été tués ainsi que leur guide égyptien. L’attentat n’avait pas été revendiqué et n’avait pas eu d’effet sur l’industrie touristique qui a poursuivi sa croissance. Toutefois, l’explosion de ce dimanche va pousser les autorités à renforcer la sécurité à un mois de la Coupe d’Afrique de football.

    Depuis la destitution par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi en 2013, les forces de sécurité affrontent des groupes extrémistes très actifs, dont l'organisation État islamique, principalement dans la péninsule du Sinaï, dans le nord-est du pays. Malgré des centaines d'arrestations et de condamnations de personnes accusées de terrorisme, les attaques continuent de manière sporadique. Elles ont notamment visé les forces de sécurité, mais aussi la minorité copte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.