GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: 800 femmes et enfants vont être évacués du camp surpeuplé d'al-Hol

    media Le camp de déplacés d'al-Hol dans le gouvernorat de Hasaka, en Syrie, le 1er avril 2019. REUTERS/Ali Hashisho

    Quelque 800 femmes et enfants syriens vont quitter le camp de déplacés d'al-Hol qui accueille essentiellement dans le nord-est de la Syrie des familles du groupe État islamique.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Huit cents départs sont prévus sur les 74 000 personnes regroupées dans ce camp. L’opération paraît modeste, mais elle reste importante, car c’est la première du genre. Une sorte de test, qui, s’il réussit, pourrait se répéter pour essayer de décongestionner ce camp surpeuplé.

    Créé pour recevoir initialement 20 000 personnes, al-Hol en accueille quatre fois plus. Essentiellement des femmes, des enfants et des personnes âgées, vivant dans des conditions extrêmes, qui risquent d’empirer avec l’approche de la chaleur de l’été dans le désert syro-irakien.

    Le camp est administré par les milices kurdes de la région autonome du nord-est de la Syrie. L’aide est surtout fournie par des agences des Nations unies, mais elle reste insuffisante. On y manque d’eau, de nourriture et de médicaments.

    Al-Hol compte près de 30 000 Syriens et autant d’Irakiens. Il y a aussi près de 10 000 étrangers, dont beaucoup d’Européens, parmi lesquels 6 500 enfants : des Français, des Belges, des Allemands, en majorité.

    Les hommes, d’anciens combattants du groupe État islamique, sont soit morts soit détenus dans d’autres emplacements plus discrets.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.