GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: le Programme alimentaire mondial inquiet de la situation à Idleb

    media Un feu provoqué par des bombardements dans la province d'Idleb en Syrie, le 2 juin 2019. AFP PHOTO/ Anas Al-Dyab

    Les combats se sont intensifiés ces derniers jours entre les forces fidèles au président syrien et les groupes jihadistes et rebelles qui contrôlent la province du nord-ouest. Les 3 millions de civils coincés dans la zone doivent maintenant faire face à une autre menace : le manque de nourriture.

    Avec notre correspondant à Genève, Jérémie Lanche

    Le feu a ravagé des milliers d’hectares de champs, mais il est difficile de connaître la réelle étendue des dégâts. Les Nations unies parlent de la perte de 5 % de toutes les cultures de Syrie. La sécheresse en a détruit une partie. L’ONU dénonce l’utilisation de la faim comme arme de guerre. Les combats ont également provoqué des incendies. Mais à Idleb, des groupes armés ont délibérément mis le feu aux récoltes. Les jihadistes et les forces pro-Assad s’accusent mutuellement d’affamer la population.

    300 000 nouveaux déplacés

    Hervé Verhoosel le porte-parole du Programme alimentaire mondial (PAM) s'insurge contre cette situation : « Savoir qui est à l’origine de ces feux n’est pas le plus important. Le plus important c’est qu’il est inacceptable de prendre, une fois de plus, la population civile en otage. D’utiliser la distribution et la production de nourriture comme une arme de guerre. C’est quelque chose qu’on voit parfois dans certains conflits, mais l’ampleur pourrait être beaucoup plus importante en Syrie, on le verra dans les prochaines semaines. La vérité c’est que ça n’arrive pas souvent ».

    ►À lire aussi : Syrie : tractations à l’ONU pour une solution commune à Idleb

    Les dernières violences ont encore fait 300 000 déplacés. Ils sont plus de 6 millions désormais dans le pays. Et ils sont autant à avoir des difficultés pour se nourrir. Le Programme alimentaire mondial en aide un peu plus de la moitié. L’organisation appelle toutes les parties à laisser les humanitaires accéder aux civils piégés par les combats. Et à cesser leurs attaques sur les zones agricoles.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.