GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 13 Juin
Vendredi 14 Juin
Samedi 15 Juin
Dimanche 16 Juin
Aujourd'hui
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    L'Iran refuse de nouvelles discussions sur son programme nucléaire

    media Abbas Moussavi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, a écarté toute discussion qui sortirait du cadre défini par l'accord de Vienne de 2015. ATTA KENARE / AFP

    L'Iran a critiqué vivement les positions d'Emmanuel Macron, qui s'est rapproché de la position des États-Unis sur l'Iran lors d'une conférence de presse à Caen, en marge des cérémonies commémorant le 75e anniversaire du Débarquement. Le président français et le président américain avaient en effet affiché une certaine unité jeudi en espérant une reprise des négociations.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Réagissant aux propos d'Emmanuel Macron, le porte-parole de la diplomatie iranienne a affirmé que la volonté affichée de reprise des négociations sur le nucléaire « renforce la méfiance » entre l'Iran et les pays européens. C'est ce que demandent aussi les États-Unis, qui ont quitté cet accord en imposant de très lourdes sanctions qui frappent durement l'économie iranienne.

    Le président français a également affirmé que l'Iran devait limiter son programme balistique et réduire ses activités dans la région. C'est également ce que demandent les États-Unis.

    L'Iran est en colère contre les pays européens et leur reproche de n'avoir rien fait pour compenser la sortie des États-Unis de l'accord nucléaire de 2015 et l'imposition de nouvelles sanctions contre le pays. Le porte-parole de la diplomatie iranienne a affirmé que les positions d'Emmanuel Macron aidaient en fait les États-Unis à atteindre leur objectif, qui est de détruire l'accord nucléaire.

    Téhéran refuse de nouvelles négociations sur son programme nucléaire. Il refuse aussi tout dialogue sur son programme balistique et ses activités dans la région.

    Le durcissement français pourrait créer de nouvelles tensions entre l'Iran et les pays européens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.