GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: au moins 100 soldats tués par le groupe EI en mai

    media Ces attaques prouvent que l'EI a encore d’importantes capacités militaires dans la région désertique du centre de la Syrie (photo d'illustration). STR / AFP

    Trois soldats syriens ont été tués et dix autres sont portés disparus dans deux attaques distinctes lancées par le groupe État islamique, à l’ouest de l’Euphrate, ces dernières 48 heures.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    On le disait fini et décapité, mais le groupe État islamique reste très actif dans le vaste désert à l’ouest de l’Euphrate. Ses cibles privilégiées sont des patrouilles ou des positions isolées de l’armée syrienne.

    Ces dernières 48 heures, les jihadistes ont frappé au moins à trois reprises. Au sud de la cité antique de Palmyre, dans le centre du pays, c’est un véhicule militaire qui est tombé dans une embuscade. Parmi les morts figure un officier, selon Al-Masdar News, un site généralement bien informé sur la Syrie.

    L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) rapporte, lui, que dix soldats ont été portés disparus après une attaque jihadiste au sud de la province orientale de Deir Ezzor. Les militaires avaient été envoyés en renfort pour défendre une position attaquée par le groupe État islamique dans la région.

    Pour le seul mois de mai, au moins 100 soldats syriens ont été tués par le groupe État islamique et des dizaines d’autres ont été enlevés dans ces régions.

    L’OSDH rapporte que 123 soldats ou miliciens progouvernementaux ont été tués depuis mars dernier. Un bilan qui prouve que l'EI dispose toujours d’importantes capacités militaires dans la région désertique du centre de la Syrie.

    À lire aussi : Syrie: le groupe État islamique se reconvertit dans les actions de guérilla

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.