GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    • Transport aérien: le plus long vol direct de l'histoire organisé par Qantas, parti de New York, a atterri à Sydney
    Moyen-Orient

    L'Allemagne veut que l'Iran respecte à la lettre l'accord sur le nucléaire

    media Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif et son homolgue allemand Heiko Maas, le 10 juin 2019 à Téhéran. REUTERS/Sabine Seibold

    Le chef de la diplomatie allemande, Heiko Maas, en visite à Téhéran ce 10 juin 2019, a demandé à l'Iran de respecter à la lettre l'accord nucléaire de 2015 malgré la sortie des Etats-Unis de cet accord il y a un an et les sanctions économiques imposées par Washington qui frappent durement l'économie iranienne.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    A l'issue de deux heures de discussions avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas a insisté sur le respect par l'Iran de l'accord nucléaire de 2015. Il a affirmé par ailleurs que les Européens ne pouvaient pas faire de « miracles » pour compenser les sanctions économiques imposées par les Etats-Unis.

    L'Iran a décidé de ne pas appliquer une partie de ses engagements dans le cadre de l'accord nucléaire en raison des sanctions américaines et l'inaction des Européens. Le chef de la diplomatie allemand a également lancé une mise en garde contre les danger des tensions actuelles dans la région qui pourraient provoquer un nouveau conflit.

    Pour sa part, Mohammad Javad Zarif a rejeté toute nouvelle négociation, comme le demandent les Américains et les Européens pour compléter l'accord nucléaire mais aussi pour limiter le programme balistique de Téhéran et ses activités dans la région. Il a également accusé les Etats-Unis d'avoir provoqué les nouvelles tensions dans la région, en déclarant une guerre économique à l'Iran.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.