GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: 26 civils blessés par un probable «missile» venu du Yémen

    media Un Yéménite armé lors d'un rassemblement de soutien des rebelles houthis, à Sanaa le 19 décembre 2018. (Photo d'illustration) Mohammed HUWAIS / AFP

    Selon les autorités saoudiennes, vingt-six personnes ont été blessées dans une attaque - probablement un tir de missile - visant un aéroport civil situé dans le sud-ouest du royaume, non loin de la frontière avec le Yémen. Les rebelles houthis du Yémen ont revendiqué le tir.

    La rébellion houthie du Yémen assure que c'est un « missile de croisière » qui a atteint son objectif ce mercredi. Du côté saoudien, on affirme que 26 civils, de différentes nationalités, dont des enfants, ont été blessés lorsque le « projectile » a légèrement endommagé le hall des arrivées de l'aéroport d'Abha. Parmi les blessés, huit ont été hospitalisés, les autres soignés sur place.

    Les attaques s'intensifient

    En guerre depuis quatre ans au Yémen à la tête d'une coalition régionale, l'Arabie saoudite est régulièrement visée sur son sol par des missiles ou des drones venus du territoire yéménite. Ces attaques se sont intensifiées ces dernières semaines. Et ce mercredi comme à chaque fois, les autorités de Riyad accusent l'Iran de fournir un soutien militaire aux Houthis du Yémen. Le porte-parole de la coalition commandée par l'Arabie saoudite affirme que ce nouveau tir de missile prouve que Téhéran continue de livrer « des armes sophistiquées » à la rébellion du Yémen.

    Riposte « rapide et ferme »

    La coalition anti-rebelles au Yémen, dirigée par l'Arabie saoudite, a promis une riposte « rapide et ferme » à cette attaque, qui intervient deux jours après l'interception par la défense anti-aérienne saoudienne de deux drones lancés par les rebelles Houthis du Yémen. Au risque d'une escalade militaire au moment où l'ONU tente de relancer le processus de règlement politique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.