GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Juin
Lundi 17 Juin
Mardi 18 Juin
Mercredi 19 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Chine: le procès pour corruption de l'ancien patron d'Interpol s'est ouvert (médias)
    • L'Iran déclare avoir abattu un drone américain sur son territoire (TV)
    • La Banque du Japon opte sans surprise pour le statu quo monétaire
    • Le président chinois Xi Jinping est arrivé en Corée du Nord (TV chinoise)
    • Le président chinois Xi Jinping est parti pour la Corée du Nord (TV chinoise)
    Moyen-Orient

    Irak: les postes ministériels clés toujours vacants

    media Le Premier ministre irakien Adel Abdel Mahdi, le 24 octobre 2018 à Bagdad. Iraqi Parliament Office/Handout via REUTERS

    En Irak, plus d'un an après les élections législatives qui ont permis de désigner un président et un Premier ministre, le gouvernement de Bagdad avance toujours sans ministres aux postes clefs de la Justice, Éducation, Défense et de l'Intérieur. Alors qu'il doit faire face à d’importants défis dans un pays qui sort tout juste de la guerre, le Premier ministre s'est vu obligé de démentir des rumeurs de démissions.

    Ces derniers mois en Irak, les urgences se sont enchaînées : les pénuries d'eau et d'électricité, la difficile reconstruction d'après-guerre alors que les financements disparaissent dans la corruption, plus récemment les incendies volontaires qui ont ravagé des centaines de milliers d'hectares dans les territoires disputés. Une succession de crises gérées sans ministre de l'Intérieur.

    En effet, ce poste comme ceux des ministres de la Défense, de la Justice et de l'Éducation sont toujours vacants. Le Premier ministre irakien mène donc un jeu d'équilibriste, il faut gérer dans l'urgence les crises pour empêcher le pays de retomber dans la violence et le tumulte, mais cette même instabilité l'empêche de former un gouvernement complet.

    En effet, selon Adel Abdel Mahdi, s'il n’a toujours pas pu désigner les quatre ministres manquants, c'est que le Parlement n'a pas réussi à s'accorder sur des candidats à lui proposer. Chacune des formations politiques veut sa part du gâteau. Ces postes clés sont donc au coeur de négociations sans fin.

    Mais avec l'arrivée de l'été, la tension monte, les grosses chaleurs qui entraînent le manque d'eau et d'électricité risquent de pousser à nouveau le peuple dans la rue comme à Bassora l'été dernier.

    À écouter aussi : Irak: les hôpitaux de Mossoul dévastés par la guerre

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.