GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'Iran affirme avoir abattu un drone américain sur son territoire

    media Le drone américain «Global Hawk». (image d'illustration) Wikimedia Commons

    En pleine tension avec les États-Unis dans le golfe Persique, l'Iran a annoncé avoir abattu un drone américain qui était entré dans l'espace aérien du pays non loin du détroit d'Ormuz.

    Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    C'est par un communiqué publié sur leur site que les Gardiens de la Révolution ont annoncé avoir abattu un drone de type Global Hawk, volant à haute altitude dans la province de Hormozgan qui borde le détroit stratégique d'Ormuz.

    Cette nouvelle escalade intervient une semaine jour pour jour après l'attaque de deux pétroliers en mer d'Oman. Washington a accusé Téhéran d'être à l'origine de l'attaque de jeudi dernier. L'armée américaine a également affirmé que Téhéran avait tenté d'abattre un drone américain le même jour.

    L'Iran a démenti être à l'origine de l'attaque contre les deux pétroliers. Il ne fait pas de doute que l'attaque d'aujourd'hui va aggraver encore les tensions entre Téhéran et Washington, qui a déjà décidé d'envoyer 1 000 soldats supplémentaires dans la région.

    Washington avait déjà envoyé dans la zone des bombardiers B-52 Stratofortress et un porte-avions. En abattant un drone américain, Téhéran veut montrer qu'il a les moyens de faire face aux forces américaines. Quelques heures plus tard, le Pentagone a bien confirmé qu'un drone américain avait été abattu par l'Iran.

    Ce n’est pas un évènement considérable. C’est une composante non pilotée, il n’y a pas de vie humaine en jeu, ça reste de la casse matérielle. On est dans une crise, il y a des éléments de la crise qui se multiplient, la tension monte. Pour l’instant, ça reste une tension qui n’a pas dégénéré.

    Jean Guinel

    spécialiste des affaires de Défense

    20/06/2019 - par Oriane Verdier Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.