GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 25 Juillet
Vendredi 26 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    ONU: 110 millions de dollars de promesses de dons pour l'UNRWA

    media Distribution de soupe pendant le mois du ramadan dans la ville de Gaza, le 9 mai 2019. REUTERS/Mohammed Salem

    L’UNRWA, l’agence d’aide des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, continue sa collecte de fonds malgré les 110 millions de dollars qui lui sont promis. L’année dernière, les États-Unis avaient décidé d’arrêter de financer ses programmes qui viennent en aide à environ 5 millions de Palestiniens, plongeant l’agence dans une crise financière difficile.

    Avec notre correspondante à New York,  Marie Bourreau

    C’est une bouffée d’air frais pour l’UNRWA, qui vit depuis l’année dernière avec un trou de plus de 400 millions de dollars qui met en péril ses programmes dédiés à l’éducation et à la santé des réfugiés palestiniens. Le mardi 25 mars, elle a obtenu à New York des promesses de don à hauteur de 110 millions de dollars. C'est beaucoup plus que l’année passée, mais pas encore suffisant pour boucler le budget de 1,2 milliard de dollars de l’agence.

    Grand soutien des pays européens

    Trente-cinq pays ont pris part à cette conférence, qui se tenait mardi au siège des Nations unies à New York et dont les plus gros donateurs ont été l’Union européenne, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France. Les promesses de dons, trois fois supérieures à celle de l’an dernier, sont « encourageantes », s’est réjoui le chef de l’UNRWA, même si elles ne permettront pas de financer les frais de fonctionnement sur une année entière.

    ►À lire aussi : Plan américain pour le Proche-Orient, Mahmoud Abbas en « a assez »

    Mais ces engagements financiers envoient surtout un message important alors que les Américains tentent de convaincre à Barheïn du réalisme de leur plan de paix pour la région, qui prévoit un package économique de 50 milliards de dollars sur 10 ans. En contribuant activement à l’UNRWA, les Européens disent qu’ils privilégient toujours la voie multilatérale et la solution politique à la vision purement économique favorisée par Washington.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.