GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Égypte: la militante transgenre Malak al-Kashif placée en détention

    media La militante transgenre égyptienne, Malak al-Kashif. © ec-rf.net

    Une trentaine d'organisations de défense des droits humains lancent un « appel urgent » pour la libération de Malak al-Kashif. Cette égyptienne est emprisonnée depuis mars dernier pour avoir critiqué le pouvoir. Malak est née homme, mais elle est devenue femme transgenre et beaucoup s'inquiètent de sa détention dans une prison pour hommes.

    Malak al-Kashif est arrêtée quelques jours après une catastrophe ferroviaire meurtrière en Égypte. Sur les réseaux sociaux, la jeune égyptienne avait critiqué les autorités de son pays pour leur gestion de l'accident. Mais c'est pour « appartenance à un groupe terroriste » que Malek est poursuivie et maintenue en détention.

    Plusieurs organisations, dont la Ligue des droits de l'homme (LDH), se mobilisent pour dénoncer ces accusations et aussi pour alerter sur le cas de cette femme transgenre détenue dans une prison pour hommes.

    « Elle se trouve dans une situation dramatique, elle est privée de médicament alors que c'est une femme transgenre qui suit un traitement pour sa transition et qui se retrouve sans surveillance médicale, assure Dalia al-Faghal, militante LGBT égyptienne, aujourd'hui exilée en Europe. De manière générale, les conditions de détention sont totalement inhumaines en Égypte, terrifiantes et traumatisantes. On peut tout à fait redouter qu'elle ait subi des tortures. Et elle a tenté de se suicider. »

    Une trentaine d'organisations de défense des droits humains interpellent les pays de l'Union européenne et les rapporteurs spéciaux des Nations unies leur demandant d'intervenir auprès des autorités égyptiennes pour que ces dernières empêchent tout harcèlement sexuel ou traitement humiliant visant Malak al-Kashif.

    À écouter aussi : «Tout ça pour quelques couleurs», la communauté LGBT, proie facile du régime égyptien

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.