GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: émoi de la communauté juive éthiopienne après la mort d'un adolescent

    media Le 30 janvier dernier à Tel Aviv, plusieurs centaines d'Israéliens d'origine éthiopienne manifestaient contre les brutalités policières après la mort d'un de leurs jeunes, Yehuda Biadga, âgé de 24 ans. Reuters

    En Israël, un jeune juif éthiopien a été abattu par un policier sans raison apparente. Un incident qui provoque la colère des membres de cette communauté. Les juifs d'origine éthiopienne, qui sont 135 500 en Israël, se plaignent depuis longtemps d'être victimes de discriminations et de racisme.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    « Israël, État policier », scandent les manifestants. Des milliers de juifs éthiopiens sont descendus dans la rue dans plusieurs villes israéliennes pour exprimer leur colère. Un mouvement qui semble prendre de l’ampleur. Ils protestent contre la violence de la police israélienne contre les membres de leur communauté.

    À l’origine de cette nouvelle tension, la mort d’un jeune juif éthiopien à Kiryat Hayim dans le nord du pays. Salomon Tikka, âgé de 19 ans a été abattu par un policier qui n’était pas en service et qui tentait de s’interposer dans une rixe entre jeunes.

    Le policier affirme avoir été attaqué à coups de pierres et avoir fait usage de son arme pour se dégager. Ce qui est contesté par des témoins. Une altercation malheureuse affirme la police, qui a ouvert une enquête et assigné l’agent à résidence.

    Pour les membres de la communauté éthiopienne, il s’agit d’une nouvelle bavure policière à leur égard. En 2015, le passage à tabac d’un soldat d’origine éthiopienne par deux policiers filmé par une caméra de vidéosurveillance avait provoqué de véritables émeutes dans plusieurs villes en Israël.

    À lire aussi : Les Israéliens d'origine éthiopienne s’élèvent contre les violences policières

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.