GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Août
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Aujourd'hui
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: des bombardements aériens, israéliens selon Damas, font quinze morts

    media De la fumée s'élève d'une montagne environnante de Damas, le 25 décembre 2018. REUTERS/Omar Sanadiki

    Des missiles tirés par des avions dans la nuit de dimanche à lundi ont fait au moins quinze morts, dont quatre civils et 21 blessés, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), le 1er juillet au matin.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Des chasseurs-bombardiers probablement israéliens ont tiré plus d’une vingtaine de missiles à partir de l’espace aérien libanais vers des cibles à l’intérieur de la Syrie. Le vrombissement des avions était perceptible dans plusieurs régions du Mont-Liban et une série d’explosions ont été entendues dans les zones frontalières entre les deux pays.

    Des sources militaires syriennes citées par l’agence officielle Sana ont indiqué que la défense anti-aérienne a abattu plusieurs missiles israéliens qui se dirigeaient vers des cibles dans les régions de Damas et dans la province centrale de Homs. Mais d’autres projectiles ont atteint leurs cibles et ont fait des victimes et des dégâts, notamment dans la localité de Sahnaya, au sud-ouest de Damas. Des explosions ont été entendues dans le ciel de la ville où des habitants ont pu voir le départ d’au moins une dizaine de missiles tirés par la défense anti-aérienne vers des cibles qui approchaient de la capitale.

    Israël ne revendique pas officiellement les raids aériens lancés contre la Syrie. Depuis le début de l’année, une vingtaine de frappes ont visé des positions militaires syriennes ou iraniennes, et des dépôts d’armes et de munitions dans plusieurs régions du pays. Tel-Aviv a annoncé qu’il empêcherait par tous les moyens la livraison par l’Iran de missiles de haute précision au Hezbollah libanais et ne permettrait pas l’installation d’une infrastructure militaire iranienne durable en Syrie.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.