GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Le gouvernement équatorien et le mouvement indigène ont trouvé ce dimanche 13 octobre un accord pour sortir de la crise sociale qui paralyse le pays depuis 12 jours, grâce au retrait du décret polémique supprimant les subventions au carburant. Les deux parties se sont mises d'accord sur la préparation d'«un nouveau décret qui annule le décret 883» sur l'essence, et «avec cet accord la mobilisation se termine», a annoncé Arnaud Peral, représentant en Équateur de l'ONU, qui a facilité avec l'Eglise catholique la tenue d'un dialogue.

    Moyen-Orient

    Uranium iranien: Paris, Pékin et Moscou regrettent la décision de Téhéran

    media Le président français Emmanuel Macron a fait part de sa «préoccupation». Koji Sasahara/Pool via REUTERS

    Alors que Téhéran a dépassé les limites imposées à ses réserves d'uranium, les autres signataires de l'accord sur le nucléaire iranien disent regretter cette décision.

    L’Iran est catégorique : dépasser les seuils d’enrichissements d’uranium, ce n’est pas violer l’accord sur le nucléaire iranien. Téhéran s’appuie sur un article de ce pacte historique pour justifier sa décision. Selon ce texte, si l’un des signataires de l’accord ne respecte pas ses engagements, le camp d’en face a le droit de suspendre les siens momentanément.

    Dans ce cas, ce sont les États-Unis de Donald Trump qui, en se retirant de l’accord et en imposant des sanctions économiques à la République islamique, sont fautifs. Téhéran a exhorté les autres signataires à agir pour faire respecter l’accord, mais devant leur inaction, a finalement décidé d’augmenter ses réserves d’uranium enrichi, en signe de protestation.

    « L'Iran joue avec le feu », a réagi le président américain, alors que les tensions entre les deux pays sont à leur paroxysme.

    Le président français Emmanuel Macron a quant à lui fait part de sa « préoccupation » et appelé Téhéran à « revenir sans délai » sur ce dépassement.

    À Bruxelles, mardi en fin de journée, les chefs de la diplomatie de l'Union européenne, de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni se sont dits « extrêmement inquiets » et ont appelé Téhéran à « revenir sur sa décision et à s’abstenir de toute mesure supplémentaire qui remette en cause l’accord nucléaire ».

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a quant à lui appelé l'Iran « à ne pas céder aux émotions et à respecter les dispositions essentielles de l'accord ».

    Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères
    Moscou appelle Téhéran à respecter l'accord nucléaire malgré les pressions américaines 02/07/2019 - par Daniel Vallot Écouter

    « La Chine déplore les mesures prises par l'Iran, a réagi Geng Shuang, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. Dans le même temps, nous avons souligné à maintes reprises que la pression maximale des États-Unis est la source des tensions actuelles. »

    Signé en 2015 par les grandes puissances et l’Iran, cet accord vise à empêcher Téhéran de se doter de l’arme nucléaire. En contrepartie, les autres signataires avaient promis de lever progressivement leurs sanctions économiques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.