GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Enrichissement de l’uranium: l’Iran met ses menaces à exécution

    media Behrouz Kamalvandi (g), responsable de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, Abbas Araghchi (d), vice-ministre des Affaires étrangères et Ali Rabiei, porte-parole du gouvernement iranien en conférence de presse, le 7 juillet 2019. Tasnim News Agency/Handout via REUTERS / Hamed Malekpour

    L'Iran a confirmé dimanche 7 juillet sa volonté de commencer le jour même à enrichir de l'uranium à un niveau au-delà de 3,67 %, le maximum défini par l'accord nucléaire de 2015. Téhéran a également menacé de s’affranchir dans les deux mois d’autres obligations de l’accord.

    L'annonce a été faite par le responsable de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique lors d'une conférence de presse diffusée en direct par la télévision d'État dimanche matin, rapporte notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi.

    « D'ici quelques heures, les travaux techniques seront achevés et nous commencerons l'enrichissement au-delà de 3,67 % et lorsque demain matin les représentants de l'Agence internationale de l'énergie atomique feront leurs vérifications nous aurons dépassé le seuil de 3,67% pour l'enrichissement d'uranium », a détaillé Behrouz Kamalvandi.

    ► Lire aussi : L’enrichissement d’uranium, arme iranienne contre les sanctions américaines

    Pour le moment, l'Iran devrait enrichir à environ 5 % son uranium, mais le régime pourrait aller à un niveau de 20 % – le niveau qu’il atteignait avant l’accord de 2015 – pour le combustible du réacteur de recherche de Téhéran.

    Nouvelles menaces

    Téhéran a aussi menacé de s'affranchir d'autres obligations– sans préciser lesquelles–  en matière nucléaire d’ici « 60 jours », à moins qu'une « solution » ne soit trouvée avec les partenaires du pays. Abbas Araghchi, vice-ministre des Affaires étrangères a rappelé que son pays désirait le maintien de l’accord conclu à Vienne en 2015 et que les mesures prises depuis mai par la République islamique pour s'affranchir de certains de ses engagements étaient réversibles à tout moment si ses demandes étaient satisfaites.

    Ces nouveaux pas visent à augmenter les pressions sur les Européens, afin qu'ils prennent des mesures concrètes pour permettre à l'Iran d'exporter son pétrole et avoir des relations bancaires et commerciales normales avec le reste du monde, malgré les sanctions américaines consécutives à la sortie unilatérale des États-Unis de l’accord, en mai 2018.

    En fin de matinée, Emmanuel Macron a condamné une « violation » de l'accord de 2015, mais s'est refusé à déclencher le mécanisme de résolution des conflits prévu par le texte signé à Vienne. Le président français a déclaré donner priorité à « la désescalade ». Plus virulent, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu a dénoncé un « développement très dangereux » et appellé « les dirigeants français, allemand et britannique à imposer de dures sanctions ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.