GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Bolivie: le gouvernement intérimaire proteste contre des activités de Morales au Mexique
    • Donald Trump souhaite l'ouverture d'un procès en destitution au Sénat (Maison Blanche)
    Moyen-Orient

    Nucléaire: l'émissaire français reçu à Téhéran, qui rappelle ses positions

    media Emmanuel Bonne a rencontré en fin de matinée, ce 10 juillet, Ali Shamkhani, secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale. Nazanin Tabatabaee/WANA

    Le conseiller diplomatique du président français Emmanuel Macron a rencontré ce mercredi 10 juillet le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, l'amiral Ali Shamkhani, le chef de la diplomatie Mohammad Javad Zarif ainsi que le président Rohani pour tenter de trouver une solution pour faire baisser les tensions entre l'Iran et les États-Unis. L'Iran a répété sa position en exigeant la levée des sanctions américaines.

    De notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

    Le ministre iranien des Affaires étrangères a une nouvelle fois rejeté toutes négociations sous la pression. « Il faut que les Américains arrêtent les pressions et le terrorisme économique contre l'Iran et seulement ensuite nous pouvons parler de l'application de l'accord nucléaire », a déclaré Mohammad Javad Zarif, qui a reçu dans l'après-midi l'émissaire du président français Emmanuel Macron.

    L'amiral Shamkhani a été encore plus direct en affirmant que l'Iran ne changera pas sa politique qui consiste à se désengager pas à pas de l'accord nucléaire tant que les pays européens n'auront pas fait de gestes concrets.

    Si les autres pays appliquent leurs engagements, l'Iran sera aussi prêt à faire des pas pour appliquer les seins, a déclaré le président Hassan Rohani en recevant l'émissaire français qui lui remis une lettre d'Emmanuel Macron.

    Hassan Rohani qui a aussi qualifié de « plaisanterie » la demande des États-Unis pour organiser une réunion extraordinaire du Conseil des gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique alors que Washington a quitté l'accord nucléaire il y a un an.

    Téhéran a décidé de ne plus respecter une partie de ses obligations prévues par l'accord nucléaire, notamment en augmentant le niveau de l'enrichissement d'uranium qui est passé à près de 5% et en dépassant la limite autorisée de stock d'uranium enrichi qui était de 300 kilogrammes.

    Le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) a déclaré que la prochaine étape pourrait être de l'enrichissement à 20%.

    Ainsi, Téhéran semble camper sur ses positions en demandant aux Européens deprendre des mesures concrètes pour permettre au pays d'exporter son pétrole et d'avoir des relations commerciales et bancaires avec le reste du monde malgré les sanctions américaines.

    A lire aussi Nucléaire iranien: comment comprendre les dernières annonces de Téhéran

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.