GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: vaste offensive des jihadistes et rebelles dans la province de Lattaquié

    media Des avions russes volent au-dessus de la ville côtière de Lattaquié, fief du clan Assad. (image d'illustration) REUTERS/Omar Sanadiki

    Pour la première fois en un an, les jihadistes et les rebelles ont lancé une vaste offensive dans les montagnes de la province côtière de Lattaquié. Les violents ont duré toute la journée du 9 juillet et ont fait 35 morts dans les deux camps, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Depuis le début de son offensive contre les dernières régions qui échappent encore à son contrôle, au nord-ouest de la Syrie, le 30 avril, l’armée syrienne a tenté en vain de chasser les jihadistes et les rebelles pro-turcs de leur fief montagneux dans la province côtière de Lattaquié.

    Malgré la puissance de feu utilisée et les nombreuses troupes déployées, l’armée gouvernementale, soutenue par l’aviation russe, n’a pas réussi à avancer à Jabal Turkman.

    Ce mardi, les jihadistes et leurs alliés ont enfoncé les lignes gouvernementales, à la faveur d’une offensive surprise, avançant sur plusieurs points du front. Les combats ont duré toute la journée, ponctués de violents duels d’artillerie et de dizaines de raids aériens, menés par des avions et des hélicoptères russes et syriens.

    Ce n’est qu’en soirée que l’armée syrienne a réussi à stabiliser le front et à reprendre la majeure partie du terrain perdu, après une vaste contre-offensive, selon des sources proches de Damas.

    Le massif de Jabal Turkman constitue une épine que l’armée syrienne ne parvient pas à arracher dans la province de Lattaquié, qui abrite la base aérienne russe de Hmeimim. Les jihadistes reçoivent du ravitaillement et des renforts de la province voisine d’Idleb, où l’offensive de l’armée syrienne piétine depuis plus d’un mois, après des succès initiaux.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.