GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Iran: frappes des Gardiens de la révolution au Kurdistan irakien

    media Les montagnes du Kurdistan irakien servent également de refuge aux combattants du PKK (illustration). AFP PHOTO/SAFIN HAMED

    Les Gardiens de la révolution iranienne affirment ce vendredi 12 juillet avoir visé des « terroristes » au Kurdistan irakien.

    Voilà plusieurs jours que les bombardements s'enchaînent dans les montagnes du Kurdistan irakien, à la frontière iranienne. Les Gardiens de la révolution ont d'ailleurs reconnu publiquement ce vendredi 12 juillet avoir bombardé les bases arrières de mouvements d'opposition kurdes iraniens, qu'ils considèrent comme des terroristes. Ils affirment répondre à une attaque menée quelques jours plus tôt par la guérilla kurde contre l'armée iranienne.

    Selon un tweet en anglais de la chaîne iranienne Press TV, les attaques ont été menées du côté irakien de la frontière.

    Le communiqué des Gardiens de la Révolution indique que l'opération a eu lieu « le long de la frontière » en représailles à de récentes attaques kurdes qui ont fait cinq morts parmi les Pasdaran dans l'ouest et le nord-ouest de l'Iran.

    Les bombardements fréquents dans cette zone ont forcé nombre de familles à fuir leurs villages ces dernières années. Les montagnes kurdes irakiennes servent également de refuge un peu plus à l'ouest au PKK, parti kurde de Turquie considéré comme organisation terroriste par Ankara. Le mois dernier, la Turquie a d'ailleurs lancé une opération terrestre et aérienne dans les montagnes kurdes irakiennes.

    Si les autorités du Kurdistan irakien ont condamné les bombardements, elles ont également demandé aux différentes guérillas kurdes de ne pas utiliser leur territoire pour fomenter des attaques. Il est vital pour la région de conserver de bonnes relations avec ses grands voisins, particulièrement la Turquie, soutien politique et économique d'envergure.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.