GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Iran: l’ayatollah Khamenei critique durement les Européens

    media Le Guide suprême de l'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, a pris la parole lors d'une cérémonie à laquelle assistaient des religieux iraniens à Téhéran, le 16 juillet 2019. Official Khamenei website/Handout via REUTERS

    Dans un discours ferme, le Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a critiqué durement les Européens en affirmant que l'Iran allait continuer à limiter ses engagements pris dans le cadre de l'accord nucléaire de 2015.

    Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    Le discours de l'ayatollah Khamenei intervient alors que les pays européens ont demandé à l'Iran de revenir sur ses récentes décisions. Ces derniers mois, l'Iran a augmenté son taux d'enrichissement d'uranium et son stock d'uranium au-delà de 300 kilogrammes autorisés par l'accord nucléaire.

    Pour sa part, l'Iran demande depuis des mois aux pays européens de l'aider à contourner les sanctions américaines, en particulier pour pouvoir exporter son pétrole et établir des relations bancaires et commerciales normales avec le reste du monde. Mais pour Téhéran, les Européens sont loin d'avoir répondu aux attentes iraniennes comme l'a affirmé l'ayatollah Khamenei :

    « Maintenant que nous avons commencé à limiter nos engagements face à eux, ils s'indignent. Vous, les insolents, vous aviez onze engagements et vous n'en avez respecté aucun, pourquoi vous attendez que nous respections les nôtres. Nous n'avons fait que commencer à limiter nos engagements et ce processus va certainement continuer. »

    En se désengageant progressivement de l'accord nucléaire, Téhéran veut maintenir la pression sur les Européens pour qu'ils prennent des mesures concrètes contre les sanctions américaines.

    Téhéran a de nouveau menacé de faire passer son niveau d'enrichissement de 4,5% à 20%.

    À lire aussi : Accord nucléaire: la jeunesse iranienne de l’espoir à la désillusion

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.