GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Aujourd'hui
Dimanche 25 Août
Lundi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Corée du Nord tire «des projectiles non identifiés» dans la mer (état-major sud-coréen)
    Moyen-Orient

    L'Iran dit avoir saisi un pétrolier au large des côtes de l'île de Larak

    media Pétrolier en mer d'Oman le 17 juillet 2019 (photo d'illustration). REUTERS/Ahmed Jadallah

    Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite iranienne, ont annoncé avoir arraisonné un pétrolier étranger qui transportait un million de barils de pétrole de contrebande dans le golfe Persique. Le navire a été arraisonné dimanche 14 juillet au sud de l'île de Larak, dans le détroit d'Ormuz.

    De notre correspondant à TéhéranSiavosh Ghazi

    Selon les Gardiens de la révolution, le pétrolier a été arraisonné dimanche 14 juillet. Cette affaire intervient en pleine tension entre l'Iran et les Occidentaux dans le golfe Persique à propos de la sécurité du transport maritime. Le 4 juillet dernier, un pétrolier iranien a été arraisonné par la marine britannique dans à Gibraltar. Le pétrolier transportait 2 millions de barils de pétrole vers l'Est de la Méditerranée. L'Iran a dénoncé  « un acte de piraterie » alors que Londres a affirmé que le navire a été arraisonné parce qu'il transportait du pétrole vers la Syrie.

    Mardi 16 juillet, le guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khamenei, a violemment dénoncé l'action de la Grande-Bretagne en affirmant que l'Iran « y répondra au moment et à l'endroit opportuns ».

    Dans un premier temps, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, avait affirmé que l'Iran avait porté assistance à un pétrolier étranger qui avait émi un message de détresse dans le golfe Persique après une panne. Cette affaire intervient aussi après le sabotage de quatre navires dans un port émirati début mai et l'attaque de deux pétroliers début juin en mer d'Oman. Cette affaire ne peut qu' accroître encore les tensions entre l'Iran et les pays occidentaux à propos du golfe Persique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.