GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Aujourd'hui
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Netanyahu bat le record de longévité à la tête d'Israël mais reste fragilisé

    media Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu lors d'un conseil des ministres à Jerusalem, le 17 juillet 2019. REUTERS/Ronen Zvulun

    Benyamin Netanyahu devient samedi 20 juillet le Premier ministre israélien resté au pouvoir le plus longtemps. Il bat ainsi le record établi par le père fondateur du pays, ce qui marque l'habileté du Premier ministre, mais il intervient aussi à un moment où sa survie politique est menacée.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    Comme David Ben Gourion, qui a fondé le pays et l’a dirigé pendant 13 ans et 128 jours, Benyamin Netanyahu a présidé à deux reprises aux destinées d'Israël : une première fois de 1996 à 1999, puis à nouveau depuis 2009. Encore très populaire après 13 ans passés au pouvoir, le chef du gouvernement est un politicien extrêmement habile, juge Ilan Greilsammer.

    « C’est un politicien qui est sans foi ni loi, et qui a une habileté politique pour se jouer des adversaires et des rivaux et je ne sais pas si quelqu’un se mesure à ça », explique ce professeur de sciences politiques à l'université Bar Ilan de Tel-Aviv.

    En treize ans de pouvoir, Benyamin Netanyahu aura réussi à imposer Israël sur la scène internationale, auprès des grandes puissances mais aussi de pays musulmans, en Afrique notamment.

    Mais ce record de longévité n'est marqué par aucun triomphalisme de l'intéressé. « Il n’est pas en bonne position. Il y a eu ces récentes élections et il a échoué à constituer un gouvernement, je dois dire que c’est un de ses premiers gros échecs », ajoute Ilan Greilsammer.

    Entre un scrutin à l'issue incertaine en septembre et la perspective d'une probable mise en examen pour corruption, l'avenir de Benyamin Netanyahu est sombre. Même pour un homme dont le talent politique lui a valu le surtout de « magicien ».

    À lire aussi : Législatives anticipées en Israël: le pari risqué de Benyamin Netanyahu

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.