GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Mahmoud Abbas menace de mettre fin aux accords de paix avec Israël

    media Le président palestinien lors d'une réunion de l'Autorité palestinienne à Ramallah le 25 juillet 2019. REUTERS/Mohamad Torokman

    Le président palestinien a déclaré jeudi 25 juillet qu’il ne respectera plus les accords passés avec l’État hébreu. Une annonce en réaction à la démolition controversée de 70 habitations palestiniennes à Sour Baher, dans le sud de Jérusalem, en début de semaine.

    Avec notre correspondante à Ramallah, Marine Vlahovic

    C’est la première fois que Mahmoud Abbas s’exprime en personne et aussi précisément sur le sujet, mais rien n’assure que cette remise en cause des accords de paix soit suivie d’effets. Le président palestinien a annoncé la création d’un « comité chargé d’étudier la mise en œuvre de cette décision. » Des débuts timides, alors que face aux dégradations des relations avec l’État hébreu.

    Des menaces similaires ont été brandies par le passé, sans jamais être appliquées. Cette menace de Mahmoud Abbas est donc à prendre avec précaution. Et pour cause, l’annulation des accords, surtout ceux d’Oslo, signerait l’arrêt de mort de l’Autorité palestinienne.

    ►À lire aussi : Destruction controversée d'habitations palestiniennes par Israël

    Mahmoud Abbas joue en quelque sorte sa botte secrète. Objectif : faire pression, à tout prix sur Israël, en insistant notamment sur l’arrêt de la coordination sécuritaire. Un reliquat des accords d’Oslo qui est un gage de stabilité pour la région. Selon les sondages, près de 70 % des Palestiniens soutiennent la fin de cette coordination. Ils sont aussi près de 70 % à penser que leurs dirigeants ne passeront pas à l’acte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.