GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Cuba dénonce l'«expulsion injustifiée» par Washington de deux de ses diplomates (ministre des Affaires étrangères)
    • Washington expulse deux diplomates cubains à l'ONU accusés d'atteinte à la sécurité nationale (département d'Etat)
    Moyen-Orient

    Réfugiés palestiniens: la Suisse suspend temporairement ses paiements à l'Unrwa

    media La Suisse a décidé de suspendre temporairement ses contributions à l'UNRWA, l’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens. Image d'illustration. REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa

    La Suisse a décidé de suspendre ses contributions à l'UNRWA. L’Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens fait en effet l’objet d’une enquête interne. Cet organisme de l’ONU fournit des aides éducatives et médicales à plus de 5 millions de réfugiés palestiniens. Un premier rapport dénonce les dérives de gestion du personnel depuis 2015. Il met en cause les plus hauts dirigeants de l’Agence, notamment accusés de graves abus. 

    L'Unrwa aide 5,4 millions de réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie et dans les Territoires palestiniens. Le ministère suisse des Affaires étrangères a fait savoir que son pays suspendait ses contributions à l'Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) jusqu'à ce qu'une enquête interne fasse la lumière sur les accusations de mauvaise gestion et d'abus d'autorité qui pèsent sur cette structure. Il a également précisé que la contribution annuelle de la Suisse pour 2019 avait déjà été versée (20,2 millions d'euros), mais que pendant la durée de l'enquête, il n'y aurait pas de contribution additionnelle. 

    « Un climat d’intimidation et de représailles », voilà ce que l’on peut lire dans le rapport du département éthique de l’agence onusienne. L’enquête révèle de graves abus de pouvoir de la part de hauts responsables de l’institution. Ils sont mis en cause pour corruption, discrimination, et harcèlement sexuel. 

    Parmi les personnes visées figure le commissaire général. Il est reproché à Pierre Krahenbühl d’avoir centralisé la gestion de l’agence à son profit. Il est notamment attaqué pour ses nombreux voyages à l’étranger effectués avec une collègue, alors que l'agence traverse sa pire crise financière depuis la fin des aides américaines en 2018. Toujours selon le rapport, cette femme est devenue sa conseillère principale en 2015 à l'issue d'un processus extrêmement rapide. Tous deux entretiendraient une relation amoureuse.

    Suite à la publication de ce rapport, l'ONU a décidé de mener une nouvelle enquête. Pierre Krahenbül, qui nie les accusations, promet de prendre des mesures correctives si les conclusions de cette nouvelle enquête l'imposent. Entre temps, un haut responsable a quitté l'agence pour son comportement inapproprié et un autre a démissionné pour raison personnelle. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.