GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: un Canadien libéré grâce à la médiation libanaise

    media Le Canadien Kristian Lee Baxter en conférence de presse à Beyrouth, le 9 août 2019. REUTERS/Mohamed Azakir

    Un ressortissant canadien détenu depuis huit mois par les autorités syriennes a été libéré après une intervention du Liban et transféré à Beyrouth. Kristian Lee Baxter, 44 ans, était présent à la conférence de presse organisée dans la capitale libanaise.

    De notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Le ressortissant canadien a été libéré grâce à une médiation du patron de la Sûreté générale libanaise, Abbas Ibrahim, à la demande d’Ottawa.

    Décri par ses proches comme un « aventurier », Kristian Lee Baxter était visiblement très ému. C’est à peine s’il a prononcé quelques phrases d’une voix tremblante avant de fondre en larmes. Il a été arrêté alors qu’il visitait le village de son beau-frère non loin de la frontière avec le Liban. Il est accusé d’avoir « violé des lois syriennes », a déclaré Abbas Ibrahim, sans donner de plus amples détails.

    Abbas Ibrahim, le super médiateur

    Le patron de la Sûreté générale libanaise a déjà mené une médiation qui a abouti, en juillet, à la libération d’un citoyen américain âgé de 30 ans, Sam Goodwin, qui avait été porté disparu en mai près de Qamichli, dans le nord-est syrien. Abbas Ibrahim entretient de bonnes relations aussi bien avec les services occidentaux que les autorités syriennes. Cette position fait de lui un médiateur idéal.

    Cet ancien général de l’armée jouit aussi de la confiance de l’ensemble de la classe politique libanaise, toutes tendances confondues. Ce qui lui permet de jouer le rôle d’intermédiaire lors des crises politiques qui secouent le pays régulièrement. Il a ainsi contribué au règlement politique qui a permis la réunion du gouvernement, ce samedi, après 40 jours de blocage.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.