GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    L’armée syrienne se rapproche de la ville clé de Khan Cheikhoun

    media L'objectif est d'encercler Khan Cheikhoun et d'atteindre l'autoroute qui traverse Idleb et relie la capitale Damas à la métropole d'Alep (nord), toutes deux sous contrôle gouvernemental. Omar haj kadour / AFP

    L’armée syrienne poursuit sa progression au sud de la province d’Idleb ou les jihadistes opposent une farouche résistance. Mercredi, ils ont abattu un avion des forces aériennes syriennes et ont capturé le pilote.

    Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    L’objectif de l’armée syrienne est de prendre en tenaille la ville stratégique de Khan Cheikhoun, contrôlée par les jihadistes de Hayat Tahrir al-Cham (HTS), l’ancienne branche d’al-Qaïda, en Syrie, et de se rapprocher de l’autoroute internationale Damas-Alep, selon Rami Abdel Rahman, le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

    La puissance de feu déployée illustre la détermination des troupes gouvernementales, massivement soutenue par l’aviation russe, à atteindre ce but : 190 raids aériens et 800 tirs d’obus et de roquettes en 24 heures.

    À lire aussi : Syrie: Hobeit, important gain dans la bataille d'Idleb, sous le contrôle de l'armée

    Jeudi, l’armée syrienne, qui a encore pris cinq localités, n’était plus qu’à 3 kilomètres au nord-ouest de Khan Cheikhoun, une ville théâtre d’une attaque chimique qui avait fait, en avril 2017, 83 morts, selon les Nations unies.

    Les jihadistes et les rebelles pro-turcs enchaînent les contre-attaques pour tenter de stopper, ou tout au moins de freiner, l’avancée de l’armée syrienne.

    Les combats les plus acharnés se déroulent autour des collines, qui donnent à ceux qui les contrôlent un avantage décisif sur le champ de bataille.

    Depuis le début de l’offensive le 30 avril, 3 100 personnes ont été tuées, dont 840 civils. 16 000 raids aériens et plus de 60 000 tirs d’artillerie ont été répertoriés par l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.