GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    En pleine crise, l'Autorité palestinienne signe un accord financier avec Israël

    media L'Autorité palestinienne a reçu jeudi plus de 513 millions d'euros en transfert de taxes dues par Israël, une bouffée d'oxygène pour une économie minée par le chômage. REUTERS/Mohamad Torokman

    Lancée dans un bras de fer avec le gouvernement israélien qui l'a conduite à une grave crise financière depuis sept mois, l'Autorité palestinienne a finalement accepté le versement de plus de 500 millions d'euros de la part d'Israël. Cette enveloppe va lui permettre de desserrer l'étau alors que les mesures d'austérité se multipliaient et que l'avenir même de l'Autorité palestinienne semblait menacé.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

    Depuis le mois de février, l'Autorité palestinienne a perdu 65% de ses revenus : les taxes prélevées par Israël en son nom. Le gouvernement de Benyamin Netanyahu a déduit de cette somme le montant des pensions versées aux familles des auteurs d’attaques visant des Israéliens. En réponse, dénonçant une manœuvre illégale, l’Autorité palestinienne a refusé de recevoir d'Israël quelque taxe que ce soit.

    Finalement, au terme de négociations qu'il a jugées « épuisantes », le ministre palestinien des Affaires civiles a annoncé un premier accord : l'Autorité palestinienne est exemptée de la taxe sur les importations de pétrole. Et la mesure est rétroactive sur les sept derniers mois. Israël doit donc lui verser 513 millions d'euros.

    Le chef du gouvernement palestinien a également annoncé le prochain paiement des salaires de fonctionnaire à hauteur de 110%. Depuis février, ils étaient amputés de 50%. La mesure se veut un petit rattrapage pour éteindre une grogne grandissante à quelques jours de la rentrée scolaire. Mais la crise financière « n'est pas terminée » prévient son ministre des Affaires civiles, l'Autorité palestinienne réclame toujours des « millions d'euros » détenus par Israël.

    À lire aussi : Autorité palestinienne: rapport alarmant de l'ONU sur la situation financière

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.