GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'armée israélienne aurait mené des frappes aériennes en Irak

    media Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu lors d'un conseil des ministres à Jérusalem, le 17 juillet 2019. REUTERS/Ronen Zvulun

    Depuis plusieurs semaines, l'origine de frappes militaires menées en Irak interrogeait. Selon le « New York Times », au moins une - peut-être plusieurs - auraient été menées par l'armée israélienne cherchant à contrer l'influence iranienne au Proche-Orient. Israël aurait ainsi élargi son rayon d'action contre la République islamique. Sans confirmer, le pays ne dément pas.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

    Depuis le mois de juillet, plusieurs dépôts d'armes en Irak ont été bombardés. Ces lieux de stockage étaient utilisés par des milices chiites, liées à l'Iran. Le conseiller à la sécurité nationale du pays a confié au New York Times que les autorités de Bagdad ne savent pas qui est derrière ces attaques.

    Contre l'Iran « partout où c'est nécessaire »

    Selon le quotidien, au moins l'une de ces opérations a été menée par Israël. Deux sources américaines citées par le journal évoquent même plusieurs interventions israéliennes dans le pays. Le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, interrogé à ce sujet cette semaine, assurait agir contre l'Iran « partout où c'est nécessaire », sans préciser si cela incluait l'Irak. Mais l'Iran, assure Benyamin Netanyahu, « n'a d'immunité nulle part ».

    Ces opérations, si elles ont bien été menées par l'armée israélienne, marqueraient une extension du rayon d'action d'Israël contre la République islamique.

    Centaines de bombardements

    Depuis le début du conflit syrien, le pays a mené des centaines de bombardements contre des intérêts iraniens en Syrie, notamment pour empêcher des transferts d'armes vers le Hezbollah libanais. Mais la dernière frappe connue d'Israël en Irak date de 1981. Elle visait alors un réacteur nucléaire en construction.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.