GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Liban: deux drones israéliens s’abattent sur un fief du Hezbollah

    media Un immeuble a vu ses vitres brisées après la chute d'un drone israélien sur la banlieue sud de Beyrouth, dans un fief du Hezbollah. REUTERS/Mohamed Azakir

    L’armée libanaise et le Hezbollah ont annoncé qu’un drone israélien s’est abattu, dimanche 25 août, à l’aube, au-dessus de la banlieue sud de Beyrouth. L’explosion d’un autre appareil a provoqué d’importants dégâts au siège central de la communication du parti chiite.

    De notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Deux drones israéliens se sont abattus dimanche dans la banlieue sud de Beyrouth, le principal fief du Hezbollah.

    Le premier appareil a été saisi par le parti chiite, qui affirme que ses techniciens tentent d’extraire les données qui y sont stockées pour déterminer la nature de sa mission. Le deuxième drone était armé, il s’est abattu sur un immeuble abritant le siège central de la communication du Hezbollah, provoquant d’importants dégâts matériels sans faire de victimes.

    « Riposte sévère »

    C’est un incident inédit depuis la Deuxième guerre du Liban, en 2006. Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, doit prendre la parole dimanche en fin d’après-midi pour annoncer une « riposte sévère », selon le porte-parole du parti. L’explosion du drone a été entendue dans toute la banlieue sud de Beyrouth et ses environs. Après l’incident, des partisans du Hezbollah ont sillonné les rues en voiture ou en moto pour exprimer leur soutien au parti et à son chef.

    Dimanche matin, des drones israéliens continuaient de survoler de vastes régions du sud du Liban, un autre fief du Hezbollah. Pendant ce temps, le lieu de l’explosion, dans la banlieue sud de Beyrouth, était bouclé par la police militaire de l’armée libanaise, alors que des artificiers de l’armée et du Hezbollah s’affairaient à récupérer les débris de l’appareil.

    À lire aussi : Israël frappe en Syrie afin d'empêcher une attaque de drones iraniens

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.