GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: un premier civil tué dans un raid aérien depuis un cessez-le-feu à Idleb

    media Des habitants d'al-Daher incrédules après les bombardements dans la région d'Idleb. Le 11 septembre 2019 Omar HAJ KADOUR / AFP

    Un homme de 75 ans a été tué dans un raid nocturne de l'aviation russe sur la province syrienne d'Idleb. Il est la première victime civile de frappes aériennes depuis l'annonce le 31 août d'un cessez-le-feu dans la région, a indiqué mercredi l'Observatoire syrien des droits humains.

    Cette province et des secteurs adjacents faisaient l'objet d'un fragile cessez-le-feu annoncé par Moscou à l'issue de quatre mois de bombardements menés par le régime et son allié russe. Ces frappes ont tué selon l'OSDH plus de 960 civils depuis avril.

    Dominée par des groupes jihadistes, cette région du nord-ouest de la Syrie échappe au contrôle de Damas. Les premières frappes aériennes depuis l'annonce du cessez-le-feu ont été menées par des avions russes mardi, notamment dans la nuit.

    Plus de 370 000 morts...

    Ahmad Issa al-Moussa (75 ans) n'a pas pu fuir les bombardements dans le village d'Al-Daher, à l'ouest du chef-lieu d'Idleb. « Nous dormions lorsqu'un premier missile a atterri vers minuit à 50 mètres » de l'immeuble. « Tout le monde a fui (...) sauf mon père », a témoigné Abou Ans, le fils de la victime. « Mon père est diabétique, il ne pouvait pas marcher, un deuxième projectile a atterri à environ deux mètres » de lui, a-t-il ajouté.

    Sur le terrain, la trêve unilatérale annoncée par Moscou était régulièrement violée par des tirs d'artillerie.

    Déclenchée en 2011 avec la répression de manifestations prodémocratie, la guerre en Syrie a fait plus de 370 000 morts.

     

    Cette offensive menée par le régime syrien et ses alliés russes et iraniens ont fait des milliers de déplacés qui vivent une situation catastrophique.

    Abou Al Houda Al Homsi, militant de l’opposition syrienne 11/09/2019 - par Sami Boukhelifa Écouter

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.