GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: les rebelles houthis accusent la coalition d'une «grave escalade à Hodeida»

    media Des miliciens houthis à l'arrière d'un camion se retirent de la ville d'Hodeida, le 29 décembre 2018 (image d'illustration). REUTERS/Abduljabbar Zeyad

    La coalition militaire menée par l'Arabie saoudite a détruit jeudi quatre sites de la ville portuaire de Hodeida.

    « Les raids intensifs sur Hodeida sont une grave escalade de nature à dynamiter l'accord de Suède », a déclaré Mohammed Abdessalem, l'un des dirigeants des rebelles houthis, cité par leur chaîne de télévision Al-Massirah vendredi. Pour rappel, conclu en décembre, cet accord prévoit une trêve et un redéploiement des forces dans cette ville portuaire stratégique de l'ouest du Yémen.

    « Coalition tenue responsable »

    « La coalition sera tenue responsable des conséquences de cette escalade et la position des Nations unies à ce propos sera observée avec attention », avertit-il.

    Jeudi, la coalition menée par Riyad avait annoncé avoir lancé jeudi une opération militaire contre les Houthis. Elle a détruit quatre sites situés au nord d'Hodeida utilisés par les rebelles pour assembler des bateaux télécommandés et des mines marines, selon un communiqué publié par SPA, l'agence de presse officielle saoudienne. Des frappes interviennent en représailles aux attaques contre des sites pétroliers saoudiens, dans la nuit du 13 au 14 septembre 2019.

    « Cibles militaires légitimes »

    Selon la coalition saoudienne, ces sites étaient des « cibles militaires légitimes ». Peu avant cette opération, elle avait affirmé avoir déjoué une attaque au bateau piégé. 

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.