GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Nouvelle frappe israélienne contre des cibles du Jihad islamique à Gaza (armée)
    • Foot/Euro-2020: la France, déjà qualifiée, peine mais bat la Moldavie (2-1) et prend la tête du groupe H
    • Éliminatoires CAN 2021: match nul entre le Mali et la Guinée, 2-2, dans le groupe A
    • Éliminatoires CAN 2021: l'Algérie, championne d'Afrique en titre, corrige la Zambie, 5-0
    • Éliminatoires CAN 2021: la RDC tenue en échec par le Gabon à domicile, 0-0
    Moyen-Orient

    Les premiers réfugiés kurdes arrivent en Irak après avoir fui la Syrie

    media Des déplacés de Syrie arrivent au camp de réfugiés de Bardarahs, près de Dohuk, le 16 octobre 2019. REUTERS/Ari Jalal

    Alors que selon les Nations unies, plus de 200 000 personnes ont fui les récents combats dans les nord de la Syrie, les premiers réfugiés kurdes sont arrivés en Irak. Des civils qui craignent autant l’offensive turque et les attentats revendiqués par le groupe État islamique que le redéploiement dans leur région du régime syrien.

    Avec notre correspondant en Irak, Wilson Fache

    La colonne de bus blancs et bleus semble sans fin. Derrière les fenêtres sales, quelques sourires de soulagement sont perdus dans un océan de visages fermés. Les premiers réfugiés kurdes de Syrie sont là, 400 personnes en tout. Ils ont trouvé refuge dans le camp de Bardarash, dans le Kurdistan irakien.

    Samira Ahmed a 63 ans. Elle a fui les combats avec son mari et leurs deux enfants. « Ma maison a été détruite dans un bombardement turc, raconte-t-il. Nous sommes partis sans rien parce que nous n’avons plus rien. Il a fallu payer un passeur 2 000 dollars pour traverser la frontière, d’abord à pied, puis à dos de cheval, puis nager pour arriver de l’autre côté de la rivière. »

    ►À lire aussi : La Turquie cessera son offensive en Syrie après un retrait des forces kurdes

    Ces civils ont été contraints de faire appel à des passeurs car, disent-ils, leurs propres services de sécurité les empêchent de quitter le pays. Les autorités kurdes syriennes craignent un exode massif qui pourrait avoir des conséquences dramatiques sur la démographie du Kurdistan syrien.

    Tous n’ont pas fui pour les mêmes raisons. Pour certains c’était à cause de l’avancée des troupes turques. D’autres, comme Rania Nazir et son frère, sont partis en raison de l’avancée du régime de Damas. « Nous ne rentrerons probablement jamais en Syrie car avec le retour du régime, les jeunes hommes comme mon frère seront obligés de faire leur service militaire, explique-t-elle. Et ils mourront. »

    Les organisations internationales disent d’ores et déjà craindre une catastrophe humanitaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.