GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: Benyamin Netanyahu défait mais pas vaincu

    media Benyamin Netanyahu à la Knesset à Jérusalem le 3 octobre 2019. REUTERS/Ronen Zvulun

    Benyamin Netanyahu l'a annoncé lundi 21 octobre 2019, il n'est pas en mesure de former un gouvernement actuellement. C'est désormais à son principal rival, Benny Gantz, que devrait incomber cette tâche. Mais cette mission s'annonce également difficile pour lui, et s'il venait lui aussi à essuyer un échec, M. Netanyahu n'a pas renoncé à ses ambitions.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Guilhem Delteil

    Chargé de former un gouvernement par le président israélien à la suite des élections législatives du 17 septembre, c'est la deuxième fois en six mois que Benyamin Netanyahu échoue.

    Pour la première fois depuis 11 ans, un autre responsable politique israélien devrait être désigné pour tenter à son tour de constituer une coalition. Il s’agit d’un échec majeur pour Benyamin Netanyahu. Son image de magicien de la politique, de Premier ministre indéboulonnable, est désormais entâchée.

    Mais le chef de gouvernement à la plus grande longévité de l'histoire d'Israël n'a pas renoncé à se maintenir au pouvoir. Au cours de ces dernières semaines, il a cherché à consolider l'union du bloc de droite autour de lui - que ce soit au sein de son parti, le Likoud, ou des formations alliées - pour éviter que certains élus ne rejoignent un gouvernement Gantz.

    Netanyahu mise sur l'échec de Gantz

    Benyamin Netanyahu table sur l'échec de son rival et estime qu'il aura de meilleures chances de former un gouvernement dans un troisième temps, lorsque la menace d'une nouvelle dissolution du Parlement sera plus imminente.

    Si Benny Gantz constitue un gouvernement minoritaire, il promet de le combattre avec force et de mener son parti lors des prochaines élections. À 70 ans, Benyamin Netanyahu souligne qu'il n'entend pas se retirer. Mais chaque jour qui passe le rapproche d'une possible mise en examen qui le fragiliserait un peu plus.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.