GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 16 Janvier
Vendredi 17 Janvier
Samedi 18 Janvier
Dimanche 19 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 21 Janvier
Mercredi 22 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Le Parlement européen veut des sanctions contre le gouvernement turc

    media Le Parlement européen souhaite des sanctions contre le gouvernement d'Erdogan suite à l'offensive turque en Syrie (image d'illustration). FREDERICK FLORIN / AFP

    Le Parlement européen a adopté une position ferme à l’encontre de l’offensive turque en Syrie. Au-delà de la condamnation, les eurodéputés demandent des sanctions contre le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan.

    Avec notre correspondante à Strasbourg,  Joana Hostein

    L’intervention turque en Syrie est « une violation grave au droit international », soulignent les eurodéputés. Les parlementaires demandent des sanctions ciblées, notammet économiques, à l’encontre des officiels turcs responsables de violations des droits de l’homme.

    Le Parlement européen propose de suspendre, « en dernier recours », l’union douanière entre la Turquie et l’Union européenne qui a permis de multiplier les échanges commerciaux par quatre ces vingt dernières années.

    Crainte de résurgence de la menace terroriste

    Les députés craignent aussi une résurgence de la menace terroriste en Europe. Pour Saskia Bricmont, eurodéputé belge, l’Europe devrait coordonner le rapatriement des quelque 700 enfants de combattants européens en Syrie. Mais son amendement n’a pas été adopté.

    « Si je prends le cas de la Belgique, elle s’est engagée à rapatrier tous les enfants de moins de 10 ans. Il y a eu quelques rapatriements, mais il en reste une bonne soixantaine sur place, dont 95% d’enfants de moins de cinq ans », explique l’eurodéputé du groupe Verts/ALE.

    « Donc ce ne sont pas comme on peut l’entendre dans l’opinion publique des terroristes en puissance. Par contre si on les laisse grandir dans des conditions pareilles, le risque de radicalisation est réel, donc il faut les rapatrier. »

    ►À écouter aussi : La frontière turco-syrienne, une longue histoire de conflits

    Enfin, les parlementaires dénoncent l’établissement d’une « prétendue zone de sécurité » le long de la frontière au nord-est de la Syrie.


    Comme depuis le début du conflit, les autorités [kurdes NDRL] ont appelé au dialogue. La lutte armée était une lutte de défense contre la menace jihadiste et Daech en particulier. Toujours les autorités ont martelé leur attachement à l'intégrité territoriale de la Syrie

    Azad Baravi (représentation kurde syrienne en France) sur le dialogue avec Damas 25/10/2019 - par Nicolas Falez Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.