GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Aujourd'hui
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Élections britanniques: Jo Swinson, la cheffe des libéraux-démocrates, pro-Union européenne, perd son siège de députée
    • Donald Trump félicite Boris Johnson pour sa «grande» victoire aux élections législatives britanniques
    Moyen-Orient

    Nucléaire iranien: Emmanuel Macron annonce «une pression accrue»

    media Les centrifugeuses pour l’enrichissement d'uranium de Natanz, à 270 kilomètres de Téhéran, en février 2012. REUTERS/IRIB Iranian TV via Reuters TV

    L'Iran a franchi une nouvelle étape de son désengagement de l'accord nucléaire en annonçant la reprise de l'enrichissement d'uranium sur son site de Fordo. Ce mercredi avant de quitter la Chine où il était en déplacement, le président Emmanuel Macron a changé de ton dans le dossier iranien en annonçant « une pression accrue » sur Téhéran.

    « Un changement profond » : c'est ainsi qu'Emmanuel Macron qualifie les mesures décidées par l'Iran cette semaine. C'est la quatrième fois que la République islamique annonce des gestes de désengagement de l'accord nucléaire, mais selon le président français c'est « la première fois » que l'Iran sort « de manière explicite et de manière non limitée » du cadre de l'accord.

    Les mots sont forts puisque depuis des mois la France travaille à une médiation entre l'Iran et les États-Unis pour tenter de bâtir « une désescalade » dans le bras de fer nucléaire. L'initiative semble toujours d'actualité, mais Emmanuel Macron annonce « une pression accrue de tous » sur l'Iran, même si la France plaide toujours pour « l'allègement de certaines sanctions. »

    Les propos du chef de l'État signifient-ils que l'initiative française de médiation est à un tournant ? Emmanuel Macron précise en tout cas que des discussions sont prévues dans les prochains jours avec les Iraniens et qu'il faudra alors « en tirer collectivement les conséquences. »

    Le dialogue délicat entre Paris et Téhéran est aussi compliqué par la détention de deux chercheurs arrêtés en Iran en juin dernier, la Franco-Iranienne Fariba Adelkhah et le Français Roland Marchal sont toujours derrière les barreaux malgré les appels de la France demandant leur libération.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.