GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: la mobilisation contre le gouvernement ne faiblit pas

    media Des protestataires à Kerbala, au sud de Bagdad, en octobre 2019. AFP

    Situation tendue à Kerbala, en Irak où, chaque soir, des affrontements éclatent entre forces de l’ordre et « contestataires ». La majorité des manifestants pacifiques redoutent de nouvelles violences ce vendredi 8 novembre, jour de grande prière, alors que la mobilisation contre le gouvernement ne faiblit pas. Désormais, un important dispositif de sécurité est déployé dans cette ville sainte chiite.

    Avec nos envoyés spéciaux en Irak, Sami Boukhelifa et Boris Vichith

    Des barrages filtrants sont installés aux portes de Kerbala depuis hier, jeudi 7 novembre. L'objectif est d'empêcher les manifestants des localités voisines et même de Bagdad de converger vers cette ville, siège du clergé chiite irakien. À la mi-journée, ce vendredi 8 novembre, sonnera l’heure de la grande prière et la population attend impatiemment le prêche des référents religieux chiites.

    Dissolution du Parlement

    Il y a plus d’un mois, au début de ce mouvement de contestation, les hommes en turban noir ont donné raison au peuple et ont jugé ses revendications légitimes. Les Irakiens exigent notamment la démission du gouvernement et la dissolution du Parlement. Ils estiment que leur classe dirigeante est corrompue, inféodée aux puissances étrangères comme l’Iran et les États-Unis et n’est donc plus digne de rester au pouvoir.

    Tous les jours, ici, à Kerbala les manifestations se déroulent sans accrocs. Mais la tombée de la nuit amène avec elle son lot de violences. Les manifestants dénoncent l’ignorance d’une minorité d’entre eux, des fauteurs de troubles persuadés que le mouvement pacifique n’aura aucun résultat. Ils accusent également les partis politiques qui s’accrochent au pouvoir de vouloir discréditer leur mouvement en faisant appel à des casseurs.

    La classe dirigeante « tente de manipuler la situation en coulisses »

    Pour ce manifestant de Kerbala, « les autorités redoutent vraiment cette mobilisation populaire. Pour nos dirigeants il y a trop d’intérêts en jeu. Des intérêts politiques, bien sûr, mais aussi financiers. Et ils ont peur de perdre tout cela si notre mobilisation devait porter ses fruits. »

    « Alors, continue-t-il, cette classe dirigeante tente de manipuler la situation en coulisses. Je parle bien entendu des partis politiques au pouvoir, de certains membres du gouvernement. Il y a aussi les puissances étrangères qui s’immiscent dans nos affaires pour défendre leurs propres intérêts. Tous essayent d’étouffer notre mouvement. Mais je reconnais aussi que certains manifestants, des ignorants, sont persuadés que la violence est le meilleur moyen de faire entendre sa voix. »

    À LIRE AUSSI: [Reportage] Irak: situation tendue à Kerbala, placée sous haute sécurité

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.